Dédommagement relatif au domaine du complexe hôtelier de la Marina de Ouidah:Les expropriés reçoivent leurs chèques

0
965

L’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme (Anpt) a enclenché la deuxième phase du processus de dédommagement des personnes affectées par le projet de construction du complexe hôtelier de la Marina de Ouidah. Hier mardi 1er septembre 2020, l’Anpt a procédé à la remise symbolique de chèques aux sinistrés dudit projet. La cérémonie a eu pour cadre l’hôtel de ville de la cité touristique de Kpassè.

Le gouvernement aborde une étape décisive dans le processus d’expropriation du site de construction du complexe hôtelier de la Marina de Ouidah. Il a lancé l’opération de dédommagement des sinistrés du domaine du complexe hôtelier de la Marina de Ouidah. En procédant à la remise de chèque aux personnes affectées par ledit projet, le gouvernement entend ainsi passer à la vitesse supérieure dans la réalisation de ce projet inscrit dans le Programme d’actions du gouvernement. Plantant le décor, Christian Houétchénou a décerné un satisfecit au gouvernement pour l’implantation de cette infrastructure d’envergure et pour les grands chantiers en cours à Ouidah. Pour lui, ces chantiers feront de Ouidah un pôle touristique attractif. José Pliya, directeur général de l’Anpt, a pour sa part, levé le voile sur l’enjeu de ce projet. A l’en croire, le complexe touristique de la Marina est un pôle de développement touristique très important. « Il est le poumon économique de la ville de Ouidah », a-t-il expliqué. Il estime que ce projet sera beaucoup plus bénéfique pour les filles et fils de la cité de Kpassé que les chèques qu’ils reçoivent. Le joyau va illuminer la Commune, pressent Victorien Kougblénou, président de la commission interministérielle chargée de l’expropriation et de l’indemnisation des sinistrés du domaine retenu par l’Etat pour abriter le complexe hôtelier de la Marina de Ouidah. Cela, argumente-t-il, dans la mesure où il va attirer beaucoup d’investisseurs grâce aux activités connexes qu’il va induire. Il a salué les récipiendaires pour leur détermination et les a appelés à ne pas laisser l’engouement s’éteindre afin que, dans les prochains mois, Ouidah célèbre cette infrastructure touristique d’envergure. Faut-il le rappeler, le complexe hôtelier de la Marina près de la Porte du non-retour à Djègbadji, dans la Commune de Ouidah comprend, notamment un théâtre de verdure pour la fête des religions endogènes et diverses manifestations culturelles, un parking paysager de 350 places, des jardins du souvenir et l’esplanade touristique avec restaurants, bars et sites de divertissement. Ce complexe comprend également la reconstitution historique d’un bateau négrier, une zone hôtelière d’environ 130 lits, la promenade flottante sur la lagune et un jardin de recueillement. Pour la conduite de la mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage, c’est la société britannique Halcyon Hospitality Advisors qui a été identifiée. Concernant le développement du complexe hôtelier de la Marina, c’est le Groupe Banyan Tree qui a été choisi.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here