Dégâts collatéraux des tensions électorales à Parakou:Des prostituées violées et dépouillées par les manifestants

0
4800

Les manifestations de la nuit du 05 au 06 avril à Parakou n’ont pas consisté seulement à protester contre la prorogation du mandat du président Patrice Talon. Elles ont été l’occasion pour ces protestataires de satisfaire leur désir sexuel avec les filles de joie. C’est le cas des prostituées du quartier Kpébié et Gah à Parakou. Elles ont subies la furie des manifestants qui ont profité de l’occasion pour abuser sexuellement de ces travailleuses de sexe et les ont dépouillés de leur économies. « On était là vers 03 h du matin et des jeunes sont venus avec des bâtons et couteaux pour nous dire qu’ils veulent travailler. Ils ont commencé par nous violenter et nous ont poussé dans nos chambres pour nous baiser sans préservatif », raconte meurtrie Afi (prénom d’emprunt). Elle précise, « ils sont partis avec l’argent de tontine qui était dans ma chambre, plus de 200 mille ». « Plusieurs autres de mes camarades ont subi la même chose », a-t-elle indiqué.

 

L.éonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here