Demandes d’inscription sur la Lépi:La Cour constitutionnelle a rendu sa décision

0
2342

(Une trentaine de requérants déboutés)

Les citoyens qui ont sollicité leur inscription sur la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) auprès de la Cour constitutionnelle sont fixés sur leurs sorts. Réunis en plénière hier, jeudi 6 février 2020, pour examiner les requêtes, les Sages ont débouté une trentaine de requérants.

La Cour constitutionnelle n’a pas pu donner satisfaction à tous les requérants  qui l’ont saisi à l’effet de leur inscription sur la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) pour les Communales et Municipales du 17 mai prochain 2020. Sur 80 requêtes reçues et examinées hier jeudi 6 février 2020 à l’audience plénière, la Haute juridiction a donné un avis défavorable à une trentaine de dossiers. Cela, pour plusieurs raisons. En effet, dans le lot, certains requérants ont moins de 18 ans. D’autres n’ont pas pu produire les documents qui prouvent qu’ils étaient hors du territoire au moment de la délivrance des cartes d’électeur. C’est au regard de ce qui précède que les conseillers ont débouté les requérants dont les dossiers ne sont pas en règle. Rappelons que les dispositions des articles 218 et 219 confèrent à la Cour constitutionnelle le pouvoir d’autoriser l’Agence nationale de traitement (Ant) à satisfaire les demandes des citoyens qui n’ont pas pu s’inscrire sur la liste électorale dans le délai.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here