« Démocratie et Liberté »:Les mises au point de Fidel  Ayéna et Aimé Tcheffa

0
2666

L’émission « Mercredi politique » de la chaîne de télévision privée E-Télé a reçu hier mercredi 15 janvier 2020  Dr Aimé Tcheffa, sociologue et analyste politique, et Dr Fidel Ayéna, enseignant de droit politique à l’Université d’Abomey-Calavi. A cette occasion, ils ont donné leurs appréciations sur les concepts liberté et démocratie.

Selon Dr Aimé Tcheffa, sociologue et analyste politique  «qui parle de démocratie, parle de liberté et qui parle liberté parle de également de restriction». Pour justifier son propos, il a cité Jean-Jacques Rousseau qui dit que « L’homme est né libre, mais partout il est dans les fers ».  A l’en croire, la  vie sociétale amène à régir l’espace de droit et de liberté de chacun, et au regard de ce qu’ils auront à vivre ensemble, à un moment donné, leurs égos doivent être contrôlés pour le vivre en commun. « L’homme en tant qu’animal politique, tout en étant engagé dans un processus démocratique de liberté, a aussi la liberté et l’obligation de respecter les dirigeants, les autorités dotées de légitimité parce qu’il les a élus et il  a l’obligation de respecter le choix des autres », a-t-il expliqué. Un avis que partage  son vis-à-vis Dr Fidel Ayéna. En référence à l’adage qui dit que la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, il a déclaré que ce n’est pas une liberté absolue. « La démocratie n’est pas dans l’absolutisme libérale. C’est beaucoup plus une liberté égalité. La liberté n’est possible que dans la mesure où la loi a autorisé cette liberté et la protège. C’est pourquoi les régimes démocratiques sont beaucoup plus propices à la protection des droits et des libertés fondamentaux », a-t-il fait savoir.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here