Dérapages en matière d’information et de publicités:La Haac met en demeure les responsables de Canal 3 Bénin

0
1051

Les responsables de la chaîne de télévision privée Canal 3 Bénin sont mis en demeure pour les dérapages enregistrés ces derniers jours en matière d’information et de publicités. Ainsi en ont décidé les conseillers de la Haac au terme d’une audition qui s’est tenue hier jeudi 02 avril au siège de l’institution.

La chaîne de télévision Canal 3 a failli dans sa mission. C’est du moins ce qu’on retient après l’audition publique à la Haac de ses responsables hier jeudi. De façon concrète, il est reproché à cette chaîne de télévision d’avoir enfreint à certaines prescriptions de l’organe de régulation notamment le relais des urnes de journaux n’ayant pas d’existence légale durant la période du lundi 02 au vendredi 06 mars 2020. Il lui est aussi reproché la diffusion à plusieurs reprises d’une publicité sur les produits de la pharmacopée. Reconnaissant les faits, la directrice Berthe Cakpossa a expliqué que l’élément relatif à la publicité sur les produits de la pharmacopée a été retiré suite à la séance de travail entre le gouvernement et les professionnels des médias au sujet de la publicité sur les médicaments. Interrogée sur la prise en compte des journaux n’ayant pas une existence légale dans les revues de presse de Canal 3, elle a également  indiqué que c’est le nombre élevé de journaux reçu quotidiennement qui ne permet pas à ses collaborateurs de sortir du lot ceux qui n’ont pas une existence légale. Elle a pris l’engagement de respecter les textes et de veiller au grain afin d’éviter d’éventuels dérapages. La plénière, après avoir délibéré, a pris certaines décisions. Il s’agit de la mise en demeure du promoteur de la chaîne de respecter les dispositions de la décision  n° 20-008/Haac du 16 février 2020 portant réglementation des activités des médias pendant la période de pré campagne pour les élections communales et municipales de l’année 2020, celle du décret n°2018-262 en date du 28 juin 2018 portant interdiction de la publicité sur les professions médicales, les activités médicales, les médicaments et autres produits médicinaux et celle de la décision  n°12-001/Haac du 04 janvier 2012 portant interdiction temporaire de la publicité en matière de pharmacopée et de médecine traditionnelle. Les conseillers de la Haac ont également saisi l’occasion pour inviter les autres chaînes de télévision et organes de presse ayant une existence légale en République du Bénin au respect strict du Code de l’information et de la communication ainsi que de la loi organique de la Haac.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here