Détournement de deniers publics au Cnhu:Maurice Gbèssèhoun condamné, Thomas Tchiakpè acquitté 

0
770
La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a scellé le sort de Maurice Gbèssèhoun et Thomas Tchiakpè respectivement, agent comptable par intérim et caissier central du Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm) au moment des faits en 2008. Maurice Gbèssèhoun a été condamné à sept ans de réclusion criminelle et à cinq millions de FCfa d’amende conformément à l’article 3 de l’ordonnance n°79-23 du 10 mai 1979 réprimant sur le plan pénal, entre autres, l’infraction de détournement de deniers publics commise par les agents de l’Etat, applicable au moment des faits en 2008.
L’accusé a été aussi condamné à payer à l’Etat béninois représenté à la barre par l’Agent judiciaire du trésor (Ajt), la somme de 8,8 millions de FCfa représentant le montant détourné au niveau du Cnhu-Hkm de Cotonou. Cette sentence de la Cour de sept ans de prison sonne comme une délivrance pour l’ex-agent comptable par intérim du Cnhu-Hhm qui recouvre sa liberté pour avoir déjà passé les sept ans en détention préventive. Maurice Gbèssèhoun pour sa part, a été placé, sous mandat de dépôt le 7 novembre 2008 et mis en liberté provisoire le 22 décembre 2015. L’accusé est désormais libre de tout mouvement. Son second Thomas Tchiakpè, a été lavé de tout soupçon par la Cour de céans. L’ex-caissier central du Cnhu-Hkm, poursuivi sans mandat de dépôt dans ce dossier, a été purement et simplement acquitté des fins de la poursuite le mercredi 17 juin 2020.
Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here