Dialogue politique au Bénin:Noël Chadaré en phase avec les recommandations

0
3464

L’émission ‘’Zone franche’’ de la chaîne de télévision Canal 3-Bénin a reçu, dimanche 27 octobre 2019, le Secrétaire général de la Confédération des organisations syndicales indépendantes (Cosi-Bénin). Noël Chadaré (photo) a notamment abordé l’actualité relative au dialogue politique des 10, 11 et 12 octobre 2019 et les recommandations qui y ont été formulées. Pour le syndicaliste, cette initiative du chef de l’Etat, Patrice Talon, ayant permis aux acteurs politiques de différents bords de dialoguer est à saluer. Il invite d’ailleurs les politiciens béninois à continuer à œuvrer pour l’intérêt général de la Nation, gage d’une consolidation de la paix et du développement.

A propos des recommandations issues du dialogue politique, Noël Chadaré estime que l’option de la relecture du Code électoral et de la Charte des partis politiques est la bienvenue puisqu’elle permettra de contourner les difficultés qui ont été observées pour des élections apaisées. L’invité n’est pas contre la proposition des élections générales, mais puisqu’elle induit une révision de la Constitution, le secrétaire général de la Cosi-Bénin souhaite que des précautions soient prises afin d’éviter la révision des fondamentaux de la fondamentale. Pour  Noël Chadaré, il est temps que la classe politique se renouvelle et que le mandat des députés soit également limité. Les questions relatives au financement des partis politiques, le Statut de l’opposition ont été aussi abordées au cours de l’entretien. Au sujet de la loi d’amnistie en faveur de ceux qui sont impliqués dans des actes ayant conduit aux violences électorales et postélectorales des législatives d’avril 2019,  le syndicaliste pense qu’il serait impératif de situer les responsabilités avant le vote de la loi d’amnistie.

 

Marcus Koudjènoumè

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here