Dialogue social:Ce qu’il faut retenir de la rencontre avec les syndicalistes

0
5017

La rencontre entre le chef de l’Etat Patrice Talon et les centrales et confédérations syndicales a eu lieu ce mardi 23 juillet 2019. Au cours de cette séance d’échanges entre les partenaires sociaux et le président de la République, plusieurs décisions ont été prises en vue de l’amélioration de la qualité de l’enseignement au Bénin. L’une des plus importantes reste l’évaluation diagnostique qui permettra d’identifier les besoins, et les solutions appropriées. 

Au terme des évaluations, les meilleurs enseignants contractuels seront reversés dans la catégorie des fonctionnaires de l’Etat tandis que les moins bons seront admis en formation pour une mise à niveau. Par contre, ceux dont les résultats révèleront une inaptitude manifeste à la profession enseignante seront reconvertis ou ce qui le désirent, verront leurs contrats résiliés avec paiement de leurs droits.
Au bout du processus, le chef de l’Etat a promis qu’aucun enseignant ne sera laissé sur le carreau.
Avant le démarrage des évaluations, il a été décidé au cours de la rencontre que les centrales et confédérations syndicales soient consultés en ce qui concerne le format des épreuves et leurs modes d’administration. Le refus de participation à cette évaluation diagnostique entraînera pour les contrevenants le licenciement pur et simple, a-t-on décidé.
F. A. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here