Diatribes des « Démocrates » sur le régime Talon:Eric Houndété et Cie dans un mauvais rôle

0
817

Le président du parti en cours de création « Les démocrates », Eric Houndété, et les siens, lors de leur rentrée politique, mardi 20 octobre 2020, ont peint en noir le régime Talon, l’accablant maladroitement de toutes les injures et noms d’oiseaux possibles. Ils ont beau jeu, car selon le vieil adage, la critique est facile, mais l’art difficile. Dans sa diatribe, le parti « Les démocrates », n’a trouvé aucun point positif au bilan du régime de la Rupture. Or, du côté de la majorité des Béninois, beaucoup ne cessent de tresser les lauriers à un gouvernement qui a transformé de fond en comble leur vie. Les résultats sont là, palpables et incontestables. Eric Houndété aurait dû oser la comparaison entre les réalisations du régime Yayi qu’il critiquait tant à l’époque, contestait et affrontait, aux œuvres de Patrice Talon, en cinq ans. Eric Houndété semble avoir perdu la mémoire. Il est devenu amnésique et aphasique malgré son jeune âge.  Sinon, il se souviendrait de comment le régime de celui qu’il fréquente aujourd’hui, a gazé les syndicalistes, et s’est assis sur les libertés. Un régime clientéliste qui opposait les Béninois du Nord à ceux du Sud, et qui c’était spécialisé dans des concours suspects et frauduleux, lors desquels plusieurs membres d’une même famille pouvaient être déclarés admissibles. Rien de ceci n’a aujourd’hui court sous le régime Talon. Au contraire, tous les secteurs de l’économie béninoise ont retrouvé un dynamisme nouveau. De plus, « Les démocrates » devraient se rappeler des intempestives coupures d’énergie électrique, et nombreux éléphants et nombreux scandales qui ont dilapidé les maigres ressources des populations béninoises. A cela s’ajoute, un climat d’insécurité faite de disparitions bizarres et de sordides braquages. Somme toute, les deux régimes ne sont pas comparables.

 

Abdourhamane Touré

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here