Diffusion de fausses informations : Une Béninoise rapatriée du Koweït risque gros

0
1046
L’une des Béninoises rapatriées du Koweït a fait partager ces derniers jours sur les réseaux sociaux un élément audio décrédibilisant les efforts fournis par le gouvernement béninois dans sa stratégie de lutte contre le Coronavirus. En réponse aux allégations de cette dernière, le ministre de la Santé a déploré le comportement de celle qui remettait en cause les tests effectués sur les personnes revenues du Koweït. « Le gouvernement se réservera en temps opportun de traiter ce genre d’éléments totalement erronés de la façon la plus adaptée. C’est-à-dire avec les contours juridiques nécessaires », a déclaré Benjamin Hounkpatin. Pour le ministre de la Santé, « …diffuser ce genre d’information peut être considéré comme une atteinte à la sécurité sanitaire des populations et c’est pour cette raison que le gouvernement se réserve le droit de traiter cela en temps opportun », a-t-il poursuivi. A noter que le ministre a visité samedi 23 mai 2020 les différents sites de mise en quarantaine des Béninois revenus du Koweït. Il s’agit des sites de l’Ecole normale des instituteurs d’Allada et de l’hôpital de zone d’Allada, où les personnes déclarées positives au Covid-19 suivent actuellement les traitements. Satisfait de sa visite, l’autorité ministérielle a déclaré qu’il n’y a rien à reprocher aux conditions d’hébergement de ses compatriotes. « Ils ont compris globalement la mesure de la quarantaine et adhèrent à cela. Nous espérons que tout se déroulera très bien. Nous avons échangé avec nos compatriotes qui ont déploré de l’une des leurs et qui ont compris que les tests réalisés au Bénin sont des tests de qualité », a conclu Benjamin Hounkpatin. Au total, 190 Béninois ont été rapatriés mercredi 20 mai 2020 par le gouvernement béninois. 45 personnes sont positives à la Pcr contre 70 personnes testées positives au Tdr.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here