Discours sur l’état de la Nation à l’Assemblée nationale:Le grand oral de Talon ce jour

0
3430

Le Chef de l’Etat, Patrice Talon, sera face à la représentation nationale ce jour vendredi 27 décembre 2019 pour le traditionnel discours sur l’état de la Nation. Le Président de la République sera au Parlement à 10h pour satisfaire à une exigence constitutionnelle.

Jour de bilan pour le Chef de l’Etat devant la représentation nationale. Pour une quatrième fois depuis son accession à la magistrature suprême, Patrice Talon fera le point du chemin parcouru, les acquis ainsi que les défis à relever au cours de l’année qui commence dans moins d’une semaine. Déjà quatre ans que l’actuel locataire de La Marina, Patrice Talon, sacrifie à cette tradition, mais c’est la toute première fois que certains députés de la 8ème législature assisteront à cette rencontre du Chef de l’Etat avec son peuple. Le traditionnel discours sur l’état de la Nation a pour fondement légal l’article 72 de la Constitution béninoise. Il stipule : « Le président de la République adresse une fois par an, un message à l’Assemblée nationale sur l’état de la Nation. Il peut aussi à tout moment, adresser des messages à l’Assemblée nationale. Ces messages ne donnent lieu à aucun débat, ils peuvent toutefois inspirer les travaux de l’Assemblée ». Depuis qu’il a pris les rênes de ce pays, Patrice Talon a inspiré ses discours successifs d’une volonté franche et agissante de tracer une ligne claire pour sa gouvernance. Dans tous les pans, le Chef de l’Etat a œuvré à l’approfondissement de la qualité de la gouvernance à travers un leadership agissant qui irradie tous les secteurs de la vie économique, sociale et politique du Bénin.

 

2019, l’année des réformes politiques

 

Cela ne va pas rater. Le discours du Chef de l’Etat de ce jour fera une place de choix aux nombreuses réformes politiques opérées au cours du dernier trimestre de l’année 2019. Cet important acquis est sans doute un point positif  qui marque un tournent décisif dans la vie politique du pays. Avec les acteurs politiques, le Gouvernement actuel a réussi un défi majeur qui ne manquera pas d’être retracé dans le discours de Patrice Talon ce jour. A côté de cette importante avancée marquée par la relecture de la loi fondamentale et de nombreuses dispositions organisant le système partisan, le Chef de l’Etat abordera aussi les réformes économiques et sociales amorcées au cours de l’année. Les infrastructures routières en cours d’achèvement ainsi que plusieurs autres grands chantiers seront abordés au cours de cette traditionnelle rencontre du Chef de l’Etat avec ses compatriotes. Le niveau d’exécution du Programme d’actions du gouvernement (Pag) et les grandes réalisations faites dans le cadre de sa mise en œuvre sont autant de sujets qui ne manqueront pas d’être évoqués dans le discours sur l’état de la Nation du Chef de l’Etat. Le pari fait par Patrice Talon avec son peuple le 6 avril 2016 est-il en passe d’être relevé à 1 an de la fin de son quinquennat ? Le chemin parcouru inspire-t-il et porte à rêver grand pour le Bénin ? La réponse dans les mots qui s’aligneront ce jour au Parlement.

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-

Plateau)

 

 

La question d’actualité

Honorable Jean-Pierre Babatoundé                  Porto-Novo, le 19 novembre 2019

Député Up à l’Assemblée nationale

Porto-Novo (Bénin)

A

Monsieur le président de l’Assemblée nationale

Porto-Novo

Objet : Question d’actualité

Monsieur le président,

Nous avons appris avec ahurissement que le jeudi 14 novembre 2019, des éléments incontrôlés de la Police et de la Douane nigériane auraient opéré une incursion en territoire béninois défonçant des boutiques appartenant à des commerçants à Ita-Egbèbi (Adja-Ouèrè) et à Igolo d’où ils sont repartis avec plusieurs sacs de riz, des téléphones et autres objets.

 

En vertu des dispositions de l’article 110 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale, je voudrais que le gouvernement vienne apporter à la Représentation nationale, des réponses aux préoccupations ci-après :

  1. Est-ce que les forces nigérianes ont effectivement opéré une incursion en territoire béninois ?
  2. Y-a-t-il eu voies de fait, violences et spoliation au détriment des populations concernées ?
  3. Quelle a été la réaction du gouvernement face à cette situation ?
  4. Que disent les autorités nigérianes ?
  5. Les populations dépossédées de leurs biens seront-elles indemnisées ?
  6. Quel mécanisme a été mis en place pour prévenir de tels incidents ?

Telle est, Monsieur le président de l’Assemblée nationale, la substance de la question d’actualité que nous adressons au gouvernement.

Babatoundé Jean-Pierre

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here