Discours sur l’état de la Nation:« L’heure du développement du Bénin a sonné », dixit le chef de l’Etat 

0
2160
Le Bénin amorce un virage irréversible pour son plein développement. Le chef de l’Etat, Patrice Talon, dans son discours sur l’état de la Nation ce vendredi 27 décembre 2019 affiche une certitude qui rassure et renseigne sur ce merveilleux présage. Les Béninois peuvent commencer par jubiler, le lendemain radieux dont ils rêvent tous n’est plus trop loin.
Pour ceux qui savent lire les signes et les attitudes de Patrice Talon, la fin des incertitudes, des doutes, des difficultés économiques est proche. L’assurance du chef de l’Etat le vendredi 27 décembre 2019 lors de son discours sur l’état de la Nation démontre à suffire que plus rien n’arrêtera le rayonnement tant espéré et le décollage économique tant souhaité. Patrice Talon au gouvernail a demandé aux Béninois de se lâcher, car le temps d’eux-mêmes est arrivé. Le temps où le développement intégral sera perceptible dans les faits, le temps de l’accomplissement commence, disent les croyants fervents. Les visages peuvent se libérer de leurs rides habituelles et arborer la chasuble de la gaieté, car ce qui arrive sèmera la joie dans les cœurs. Les indicateurs commencent par virer au vert et prouvent que c’est possible. Patrice Talon à travers son message sur l’état de la Nation, demande aux Béninois de rester sereins car ce que beaucoup pensent comme irréalisable est sur le point de se réaliser. Le chef de l’Etat, a démontré une conviction claire et surtout de l’assurance que la ligne tracée produit des résultats : « En me présentant devant vous ce matin, conformément aux prescriptions de la Constitution, je suis animé d’une foi inébranlable en l’avenir radieux de notre pays, le Bénin. Cette assurance procède des résultats de plus en plus probants que nous engrangeons sur le chantier de la construction de notre Etat ». A un an de la fin de son quinquennat, le président Talon démontre avec certitude que le chemin parcouru est élogieux.
Des réalisations palpables
Au cours de son intervention, Patrice Talon est revenu succinctement sur les grandes réalisations ainsi que le bilan d’étape de l’action gouvernementale. Il s’agit, entre autres, de l’accès universel à l’eau pour tous d’ici 2021, de l’autonomisation énergétique amorcée avec la construction des centrales, de l’asphaltage, de la modernisation des marchés, de la gestion moderne des déchets et de l’assainissement des villes du Grand Nokoué, de l’assainissement pluvial de Cotonou, des infrastructures routières, de l’accès à l’éducation et le maintien à l’école (cantines scolaires), du déploiement de la fibre optique pour la révolution numérique et la digitalisation, de l’accès à la justice et la préservation des droits humains. Un peu plus de 3 ans après l’avènement au pouvoir du président Talon, des résultats probants sont engrangés. Ainsi, après la phase des études et de la mobilisation des ressources, nombre de projets sont réalisés ou sont en cours de réalisation et s’exécutent globalement de manière satisfaisante. Ces différents résultats prouvent que la marche vers le développement est assurée. Patrice Talon exprime clairement son ambition à faire en sorte que les défis de développement soient réalisés. A un an de la fin de son quinquennat, il est assuré et décidé à mener à bon port la barque  »Bénin » pour son plein rayonnement.
La réforme politique, un progrès majeur
Le président de la République n’a pas également occulté l’aspect politique. Il a, dans un premier temps, fait l’historique des grands consensus obtenus cette année et la marche irréversible entamée pour une réorganisation totale du paysage politique. A cette occasion, le chef de l’Etat a fait un clin d’œil à la classe politique qui a su prendre la mesure des défis pour parvenir à des recommandations courageuses de façon consensuelle au terme du dialogue politique d’octobre 2019. Lesquelles recommandations ont reçu un écho favorable du gouvernement et ont été mises en application. A ce niveau, le message du Chef de l’Etat a été frappant. « Convaincus que les crises ont également une fonction de régulation de la société, nous avons tous, promptement, pris la mesure de la situation et organisé un dialogue politique, du 10 au 12 octobre 2019. Cette initiative a permis aux acteurs politiques de tous bords de se parler en toute responsabilité, de s’entendre sur les amendements utiles à apporter aux lois qui régissent notre vie politique et de formuler des doléances dans le sens de la prise de mesures d’apaisement pour tourner la page des dissensions nées des élections législatives. Avec diligence et responsabilité, mon gouvernement a accompli tous les actes à sa charge pour la mise en œuvre des recommandations consensuelles issues de ce dialogue politique. Votre auguste Assemblée a également pris sa part dans cette œuvre visant à favoriser le vivre-ensemble harmonieux de notre peuple, en votant les lois subséquentes et je voudrais vous en féliciter chaleureusement… Pour toutes les avancées contenues dans ces lois, je voudrais également féliciter tous nos partis politiques et leurs leaders qui ont joué leur partition de la symphonie nationale avec une conscience aigüe. Ils l’ont fait sans jamais remettre en cause la nécessité pour les acteurs politiques eux-mêmes de consentir autant, sinon plus de sacrifices que le peuple, dans le sens de l’édification d’une Nation moderne. C’est tout à leur actif », a-t-il déclaré.
Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here