Douane Atlantique-Littoral:Un réseau de recyclage de riz avarié démantelé à Pahou (Les consommateurs invités à la vigilance)

0
1152

Le Service d’intervention de la Douane Atlantique-Littoral vient de mettre hors d’état de nuire deux individus mal intentionnés spécialisés dans le recyclage et la commercialisation de riz avarié. Mis à la disposition du commissariat de Pahou, ils ont été présentés aux hommes des médias hier jeudi 06 août 2020.

Du riz avarié emballé dans plus de 153 sacs de 50 kilogrammes. Cela est l’œuvre de deux présumés délinquants implantés à Pahou Zoungoudo dans la Commune de Ouidah. Ces vils individus se sont spécialisés dans le recyclage de cette denrée alimentaire très prisée des populations. Avec des techniques rudimentaires, ils parviennent à redonner à ce riz impropre à la consommation sa blancheur. Ensuite, ils les emballent avec des sacs des sociétés agréées avant de les mettre dans le circuit de distribution qu’ils cèdent à des prix défiants toute concurrence. Mais, grâce au Service d’intervention de la Douane Atlantique-Littoral, avec à sa tête le commandant Marcellin Laourou, ce réseau a été démantelé. Sur-place hier jeudi 06 août 2020, les professionnels des médias ont pu découvrir tout l’arsenal mis en place dans le processus de recyclage de ce riz qu’on ne saurait même donner à manger aux animaux. Scandalisé, l’inspecteur des douanes Marcellin Laourou n’a pas su contenir son amertume. « C’est criminel ! Ce n’est pas parce qu’on veut gagner de l’argent qu’on doit mettre en péril la vie des populations. La vie d’un homme est sacrée. Ces délinquants sont dangereux pour la société », s’est-il indigné. Il a, par la suite, invité les populations à la vigilance, surtout quand les produits qu’ils doivent acheter sont très moins chers. « Assez souvent, on apprend que des membres d’une famille entière décèdent par intoxication alimentaire. Ce sont ces genres de poison que nous achetons qui sont à la base de ces faits », a-t-il informé en éclaireur. Même son de cloche avec le Directeur département du Cadre de vie et du développement durable. Rosaire Attolou a aussi exhorté les populations à la veille et à dénoncer les potentiels réseaux mafieux aux forces de sécurité. Quant au commissaire de Pahou, Orou Samadou, il a rassuré de ce que les investigations se poursuivent et que les mis en cause seront présentés au Procureur de la République près le Tribunal de Ouidah.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here