Dynamique Restaurer la confiance à Porto-Novo:L’appel d’Iréné Agossa à privilégier les urnes à la « violence »

0
206

Le candidat à la vice-présidence du duo Kohoué-Agossa, a animé un meeting  dans la cité des aïnonvis mardi 6 avril, à  l’esplanade de l’Assemblée nationale.

Iréné Agossa a d’abord fait une remarque sur les mouvements d’humeur qui ont lieu dans plusieurs villes du pays. Pour lui, si les  auteurs estiment que le mandat du président Patrice Talon est venu à terme depuis ce 5 avril à minuit,  la seule et unique voie pour l’exprimer  est celle des urnes pour une alternative dans un climat de paix. Il n’est donc pas selon lui bienséant d’utiliser la violence pour perturber le déroulement du scrutin.  Contrairement à ceux qui pensent qu’avec la violence, on peut arriver à étancher sa soif, Iréné Agossa fait savoir que «Le Bénin n’est pas un pays ou on doit se manger ou s’affronter à longueur de journée. Certains peuvent s’exprimer et les autres même en n’étant pas d’accord donne leur avis mais dans la diversité ». Selon le candidat à la vice-présidence,  depuis plusieurs années, la période électorale au Bénin est un moment de fête puisque «c’est notre volonté qu’on vote. Et souvent Dieu nous accompagne». Il se désole de ce que «depuis quelques années, il n’y a plus de joie dans les élections. Tout le monde est sur le qui-vive. A la moindre incartade on peut être en exil ». Bien que cette tension existe, le vice-président du duo Rlc dira que, seule la voie des urnes peut nous conduire à une alternative pacifique. «Vous devez sortir pour aller voter pour nduo afin de signifier aux uns et aux autres que c’est vous-populations-qui êtes réellement les détenteurs du pouvoir » a laissé entendre Iréné Agossa.

 

W.N

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here