Ecouté par la Direction de surveillance du territoire:Kèmi Séba libéré

0
2541

Expulsé de la Côte d’Ivoire vers le Bénin puis garder à vue depuis son arrivée à Cotonou dans la nuit du 26 au 27 mars 2019, le président de l’Ong Urgences panafricanistes est désormais libre de ses mouvements. Il l’a fait savoir dans une publication sur sa page Facebook hier mercredi 27 mars 2019.

Le président de l’Ong Urgence panafricanistes, Kèmi Séba, est libre de ses mouvements. Gardé à vue depuis son expulsion de la Côte d’Ivoire au Bénin, il a recouvrer sa liberté. « Je viens d’être libéré des locaux de la Direction de Surveillance du Territoire, à Cotonou, après mon expulsion par les autorités Ouatarristes et une réunion avec le ministre de l’Intérieur béninois, Sacca Lafia », a-t-il informé sans donner de détails sur son expulsion. Mais, le panafricaniste a promis tout dire lors d’une conférence de presse qu’il projette pour ce jeudi 28 mars 2019. « Je reviendrai demain à 11 heures lors d’une conférence de presse à l’Hotel du lac de Cotonou, sur ces événements liés à mon expulsion, y révélerait ce qu’on m’a fait, et ce que je compte faire en retour », peut-on lire dans son message. Le panafricaniste a également promis ne pas s’arrêter là. « A celles et ceux qui souhaitaient nous voir à terre, prenez vos mouchoirs, nous n’avons jamais été autant debout », a-t-il déclaré. A ses fans, Kèmi Séba demande une résistance. « Nous sommes plus que jamais sur la bonne voie », a-t-il conclu.

 

Donald Kévin

Gayet (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here