Edition:Edouard LOKO raconte Patrice TALON…dans la Présidentielle de 2016…

0
680
Dans un style dont il a le secret, lui, l’amateur des polars et des bandes dessinées, Edouard LOKO , journaliste, Directeur fondateur du quotidien « Le Progrès », ancien Président de l’Observatoire de la Déontologie et de l’Ethique dans les médias (ODEM), ancien Président du patronat de la presse et de l’audiovisuel du Bénin (CNPA-Bénin),  Vice-président de la 4ème mandature de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication, s’offre Patrice TALON, son patron, candidat à la présidentielle de 2016 et depuis lors président de la République. Dans cette édition parue chez l’Harmattan, le « désormais » Chargé de Mission du «PR » renvoie le lecteur sur les traces de celui qui a prédit sa victoire en 2016, alors qu’une grande alliance réunissant les forces politiques les plus influentes se créait autour de son  Challenger… le candidat de son prédécesseur… Un livre à découvrir avant 2021…
-Mais qui diantre est ce milliardaire qui repasse lui-même ses habits, et qui semble être habité depuis 2016, d’une folle envie d’éternité positive dans la mémoire de ses concitoyens ?
– Qui est cet homme qui n’aime pas les caméras mais qui, au retour en juin 2017, d’un long mois d’hospitalisation à Paris, après deux opérations chirurgicales, aminci et flageolant dans son costume, les cheveux blancs, loin de son éternelle image du parfait dandy, a tenu à ce que ses services de communication le filment et le montrent ainsi aux Béninois, mais qui, pour se venger de ne pas avoir été montré, fera rédiger et diffuser un communiqué d’une iconoclastie gênante de précision sur sa maladie ?
– Qui est cet homme arrivé au pouvoir comme tous ses prédécesseurs depuis trente ans, grâce à la faiblesse d’une classe politique veule et pusillanime, et qui se met martel en tête, au prix d’une violence qu’il n’a pas prévue, de vouloir en forger une de puissante au forceps qui pourra à termes lui échapper ?
– Qui est cet homme fortuné, qu’il n’est pas rare de voir déjeuner debout à la cuisine, face à son épouse dont les seuls éloges, à chacune des ses rares prestations télévisées, semblent être les seuls qui lui importent et le mettent, le cas échéant, en joie non dissimulée ?
– Une bonne partie du marché international de Dantokpa à Cotonou, l’un des plus grands de l’Afrique, a-telle brulé en pleine période de pré-campagne électorale, dans la nuit du 30 au 31 octobre 2015, occasionnant une foire circonstancielle à la compassion et à la générosité cathodiques de tous les candidats en lice pour la Présidentielle de 2016 en vue, à l’endroit des victimes ? Qui donc est ce seul candidat, nommé Talon, qui fera exception en répondant, sèchement, à son communicant qui l’incitait à y aller aussi de sa promesse sonnante et trébuchante et de sa visite du site aux magasins calcinés : « ne comptez pas sur moi pou aller abuser de la douleur de ces gens à des fins électoralistes ; je les consolerai à ma manière » ?
-Qui est ce président de la République, refusant de céder à l’hystérie mondiale, dans le cadre de la pandémie du Covid-19, pour ne pas, croit-on savoir, priver trop précocement 800 mille élèves du seul repas chaud quotidien de la cantine scolaire, décida de maintenir l’école ouverte dans son pays deux semaines après que tous les pays de la région, aux premiers cas, l’ont fermée? […]
Peut-être qu’en racontant l’itinéraire qui mena ce téméraire, ancien habile marionnettiste politique, à la tête du Bénin, on pourrait ensemble, un peu le saisir…
A travers cette balade dans nos notes personnelles de Communicant du candidat et de Chargé de mission du président de la République, c’est un peu de Talon que nous voudrions vous livrer, sur les talons de Patrice, pour la route…Persuadé qu’elle n’est pas et ne saurait finir déjà […]
In Loko (Edouard), Patrice TALON, Président du Bénin : un déconfinement de l’homme en toute transgression,  Editions L’Harmattan Pages 23-25
(En vente dans les librairies et en ligne)

Quelques extraits

–         Mais qui diantre est ce milliardaire qui repasse lui-même ses habits, et qui semble être habité depuis 2016, d’une folle envie d’éternité positive dans la mémoire de ses concitoyens ?

–         Qui est cet homme qui n’aime pas les caméras mais qui, au retour en juin 2017, d’un long mois d’hospitalisation à Paris, après deux opérations chirurgicales, aminci et flageolant dans son costume, les cheveux blancs, loin de son éternelle image du parfait dandy, a tenu à ce que ses services de communication le filment et le montrent ainsi aux Béninois, mais qui, pour se venger de ne pas avoir été montré, fera rédiger et diffuser un communiqué d’une iconoclastie gênante de précision sur sa maladie ?

–         Qui est cet homme arrivé au pouvoir comme tous ses prédécesseurs depuis trente ans, grâce à la faiblesse d’une classe politique veule et pusillanime, et qui se met martel en tête, au prix d’une violence qu’il n’a pas prévue, de vouloir en forger une de puissante au forceps qui pourra à termes lui échapper ?

–         Qui est cet homme fortuné, qu’il n’est pas rare de voir déjeuner debout à la cuisine, face à son épouse dont les seuls éloges, à chacune des ses rares prestations télévisées, semblent être les seuls qui lui importent et le mettent, le cas échéant, en joie non dissimulée ?

–         Une bonne partie du marché international de Dantokpa à Cotonou, l’un des plus grands de l’Afrique, a-telle brulé en pleine période de pré-campagne électorale, dans la nuit du 30 au 31 octobre 2015, occasionnant une foire circonstancielle à la compassion et à la générosité cathodiques de tous les candidats en lice pour la Présidentielle de 2016 en vue, à l’endroit des victimes ? Qui donc est ce seul candidat, nommé Talon, qui fera exception en répondant, sèchement, à son communicant qui l’incitait à y aller aussi de sa promesse sonnante et trébuchante et de sa visite du site aux magasins calcinés : « ne comptez pas sur moi pou aller abuser de la douleur de ces gens à des fins électoralistes ; je les consolerai à ma manière » ?

–         Qui est ce président e la République, refusant de céder à l’hystérie mondiale, dans le cadre de la pandémie du Covid-19, pour ne pas, croit-on savoir, priver trop précocement 800 mille élèves du seul repas chaud quotidien de la cantine scolaire, décida de maintenir l’école ouverte dans son pays deux semaines après que tous les pays de la région, aux premiers cas, l’ont fermée ? […]

Peut-être qu’en racontant l’itinéraire qui mena ce téméraire, ancien habile marionnettiste politique, à la tête du Bénin, on pourrait ensemble, un peu le saisir…

A travers cette balade dans nos notes personnelles de Communicant du candidat et de Chargé de mission du président de la République, c’est un peu de Talon que nous voudrions vous livrer, sur les talons de Patrice, pour la route…Persuadé qu’elle n’est pas et ne saurait finir déjà…

In Loko (Edouard), Patrice TALON, Président du Bénin : un déconfinement de l’homme en toute transgression, Editions L’Harmattan Pages 23-25

(En vente dans les librairies et en ligne)     

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here