Elaboration du Programme quinquennal de gouvernement de l’Union progressiste:L’Up évalue le Pag et peaufine les stratégies pour 2021

0
586

L’Union progressiste a initié,les 26 et 27 septembre 2020 à l’Espace Tiwani de Porto-Novo, une grande séance de travail autour des activités préparatoires allant dans le sens de l’élaboration du Programme quinquennal de gouvernement 2021-2026. Cet atelier a connu la participation des membres du Bureau politique, des ministres, des députés, des maires et des membres des différents comités de travail institutués par ledit parti.

Dans une classe politique surexcitée et préoccupée par les suscitations de candidatures et soutiens en vue de l’élection présidentielle de 2021, l’Union Progressiste en bon Leader peaufine ses stratégies et travaille à se doter d’un Plan quinquennal de gouvernement clair et performant qui retrace les grandes actions à mener au cours du quinquennat prochain qu’elle ambitionne avoir de l’électorat béninois. Et c’est à travers un atelier tenu les 26 et 27 septembre 2020 à Porto-Novo à l’Espace Tiwani, que les cadres du Parti du Baobab se sont retrouvés pour asseoir les bases de cet important outil qui se distingue nettement du fonctionnement des partis politiques béninois avant la réforme du système partisan. Au cours de ces deux jours d’intenses réflexions, il s’est agi pour les participants d’analyserle point de la mise en œuvre du Plan d’actions du gouvernement (Pag) et d’évaluer les travaux des différents groupes d’experts suivant les thématiques retenues avec minutie pour rendre plus qualitative l’offre politique de l’Union progressiste. Dans ses propos liminaires, le président Mathurin Coffi Nago, superviseur général dudit atelier, a fait observer que « l’Union progressiste dans l’analyse des problématiques qui la préoccupent et la recherche de solutions subséquentes adaptée à sa vision et à son projet de société, privilégie délibérément et à juste raison, une approche participative et inclusive. » Il poursuit en mettant en évidence d’autres facteurs favorisant la tenue des présentes assises notamment la volonté affichée de l’Up de présenter et de soutenir un candidat à la prochaine élection présidentielle. Ouvrant les travaux, Bruno Amoussou, président de l’Union progressiste a soutenu les propos du superviseur général avant de souhaiter plein succès aux travaux. Lors de la première journée qui a été essentiellement marquée par l’ouverture officielle des activités prononcée par Bruno Amoussou, président de l’Union progressiste et président du présidium et la présentation de 3 communications portant sur le point de l’exécution du Pag ; le système de microcrédit en République du Bénin ; et la mise en place des structures de base du Parti et des organisations de masse par respectivement Johannes Dagnon, Victor Dangnon et le député Gérard Gbénonchi.

La Gouvernance locale au coeur de la 2ème journée

A la deuxième journée, les travaux des groupes d’experts ayant travaillé sur la Gouvernance locale ont été scrutés. Ainsi, 4 communications sur la promotion de l’économie locale ; le développement humain et cadre de vie ; Culture, sports et loisirs ; et l’entrepreneuriat et l’emploi des jeunes, ont été présentées puis des groupes ont été constitués pour améliorer de manière significative la qualité des différentes conclusions arrêtées par les différents comités thématiques sous l’œil vigilant de Christhelle Houndonougbo, directrice de l’administration de l’Union progressiste. S’en est suivi la plénière qui a conduit à des recommandations pour la l’atteinte des objectifs et à la satisfaction de tous les participants qui ont adoptés la synthèse des travaux des deux jours. Au regard de la richesse des travaux, le président Bruno Amoussou visiblement satisfait a rappelé la portée de cette tâche à laquelle se sont donnés les cadres du parti. Pour lui, ces travaux permettent de constituer une base de données et d’appuyer les exécutifs communaux. Les fruits de ces travaux serviront également à concevoir le Programme quinquennal du gouvernement de l’Union progressiste. L’Union progressiste vient ainsi d’innover et de se baliser le boulevard menant au fauteuil présidentiel en 2021.

 

Abdourhamane Touré

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here