Election présidentielle:L’intégralité de la déclaration de candidature de Talon

0
839

Le président de la République sera candidat à sa propre succession. L’annonce a été faite vendredi 15 janvier 2021 à la Maison des jeunes d’Adjohoun, dernière étape de la tournée présidentielle. Nous vous proposons ci-dessous, l’intégralité des propos de Patrice Talon.

« La coïncidence fait que c’est à Adjohoun, que je clôture cette tournée ici même où tout a été lancé ou tout a commencé et dans cette même salle. Ce que les Béninois doivent défendre avec acharnement, ce n’est plus seulement deux choses, maintenant, c’est trois choses : la démocratie, nos libertés et la bonne gouvernance. Ces trois choses là, chers amis, nous permettront de nous développer, permettront que le Bénin reste sur les rails et que nous donnions satisfaction à nos besoins d’aujourd’hui, de demain, ainsi de suite.

J’exhorte chacun à être le défenseur, à poursuivre la dynamique, à continuer à renforcer cette bonne gouvernance jusqu’à ce qu’elle devienne un acquis définitif. Pour ma part, je resterai dans l’action permettant de renforcer la bonne gouvernance. Je serai candidat à cause de cela, rien qu’à cause de cela, pour renforcer cette bonne gouvernance que nous venons d’acquérir et qui fait ses preuves. Qui nous permet de commencer à construire notre pays, de nous prendre en charge nous-mêmes, de commencer à nous développer, ce qui a permis de mettre le Bénin sur les rails. Cette bonne gouvernance est un nouvel acquis désormais impératif qui vient compléter la démocratie, la liberté pour faire de nous un peuple digne, un peuple qui va se prendre en charge, qui va se construire, qui va se développer. Cela mérite que chacun s’y donne encore avec énergie, avec foi, avec ferveur jusqu’à ce que cela devienne un acquis définitif, jusqu’à ce que l’on ne puisse plus revenir en arrière.

Je voudrais encore consacrer de mon énergie à cela. Ce n’est pas grand-chose, il ne faut pas de génies pour cela. Il faut juste de la volonté de part de chacun de nous. C’est si simple, cette chose-là. Elle est si simple, mais à la fois si difficile à maintenir, à renforcer. Ce n’est que cela. Mais, la rendre durable requiert qu’il ait de la volonté, qu’il ait de l’abnégation, un peu de sacrifice parce qu’on n’affronte pas la corruption avec le sourire. Il faut être capable d’amener chacun à rendre compte de ce qu’il fait. Si la lutte contre la corruption tombe, si la lutte contre l’impunité tombe, parce qu’il faut avoir le courage pour faire ça. Il faut amener tout le monde, ses proches, ses collaborateurs, ses amis à respecter la chose publique et à être capable de les faire rendre compte de ce que chacun fait. Pour y parvenir, il faut avoir de la volonté et le courage de le faire. Et parfois, c’est cela qui manque et on peut observer pendant un temps une ferveur pour la bonne gouvernance, pour la lutte contre nos faiblesses, l’impunité, mais quelque temps après, on baisse les bras. On a souvent vu cela. C’est comme un feu de paille. Pour que notre renaissance, la bonne gouvernance ne soit pas un feu de paille, chers amis, il nous faudra impérativement continuer à la défendre, à la renforcer pour qu’elle devienne quelque chose de banale plus tard, d’ordinaire. Aujourd’hui, c’est quelque chose d’extraordinaire, donc d’exceptionnel et bientôt cela deviendra quelque chose d’ordinaire dans notre mode de vie, dans un modèle social et nous aurons ainsi réussi.

Je voudrais rester engager pouvoir servir cette cause tant que les lois de mon pays le permettent et tant que j’ai encore de la disponibilité et tant ma santé me permet encore de le faire. Je ne l’ai pas programmé ainsi, mais je suis un homme d’émotion. Les choses m’envahissent et je cède à ce qui, positivement m’envahit. Servir une cause aussi noble que celle du Bénin requiert tous les sacrifices, requiert toutes les passions, tous les efforts. Je veux m’y engager ».

 

Source : Ortb

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here