Élections législatives:7 partis politiques ont déposé leurs dossiers

0
1852

Ils sont 7 partis politiques à  satisfaire aux exigences légales de  dépôt de dossiers dans le cadre des élections législatives du 28 avril prochain. L’exercice s’est achevé  dans la nuit d’hier mardi 26 février 2019 à la Commission électorale nationale autonome (Céna).

C’est fait. 7 partis politiques ont régulièrement déposé leurs dossiers de candidature, hier mardi soir pour le compte des législatives d’avril prochain. Sauf avis contraire donc  de la Commission nationale électorale autonome (Céna),  7 partis politiques seront dans les starting-blocks pour se disputer les  83 sièges de l’Assemblée nationale. Il s’agit de l’Union sociale libérale (Usl), du Parti du renouveau démocratique (Prd), de l’Union progressiste (Up), du Bloc républicain (Br), de l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn), de Moele-Bénin et du parti Forces cauris pour le développement du Bénin (Fcdb). Le premier à franchir la porte de la Céna mardi soir,  est le président du parti Fcdb,  Soumanou Toleba. Il a été le premier responsable de parti politique à ouvrir le bal du processus de dépôt de dossiers. Il a été suivi par six autres à savoir : Martins Sangan et Christelle Houndonougbo (Up), Robert Gbian et Jean-Michel Abimbola (Bloc républicain), Joël Ajavon (Usl), Saliou Akadiri (Prd), Jacques Ayadji (Moele-Bénin) et l’Udbn représenté par  Todéman Assan. Ces sept partis politiques ont réussi à franchir le portail de la Commission électorale nationale autonome (Céna) avant minuit.

Abdourhamane Touré

 

Les partis ne sont pas prêts

C’est à 23h31 que le parti Fcdb s’est enregistré au niveau du registre de dépôt des dossiers. Et les autres partis ont suivi. Mais le constat est que la plupart des partis politiques n’étaient pas prêts. En effet, après s’être enregistré, les partis politiques comme Fcdb, Usl, Moele-Bénin ont trouvé refuge sous l’appâtâme servant de garage aux véhicules administratifs de la Céna pour continuer à faire les derniers réglages au niveau des dossiers. Munis d’ordinateurs, d’imprimantes, de papier rame, bref tout un arsenal de matériel de bureau a été déplacé ici à la Céna par ces partis pour finaliser les dossiers. C’est la preuve que les partis politiques n’ont pas disposé du temps nécessaire pour concocter les listes. Du côté de l’Union progressiste, des va-et-vient incessant observent entre le portail de la Céna et le cadre aménagé pour la circonstance qui abrite le dépôt des dossiers. Ce qui montre que l’on continue de faire les derniers réglages.  Mais du côté du Bloc républicain et du Prd on observe une sérénité. C’est dire que de ce côté-là, les dossiers sont prêts et attendent d’être enregistrés par les agents de la Céna.

 

Armel Nelson Avadémey

 

 

Moele-Bénin, Fcdb et Udbn s’affairent

Les hangars servant de parking aux véhicules des agents et usagers de la Céna sont pris d’assaut par le Moele-Bénin, la Fcdb et l’Udbn hier mardi 26 février 2019, date de la clôture du dépôt des candidatures pour effectuer les dernières touches à leurs listes. Attendus en effet depuis le 21 février 2019, les partis politiques ont choisi la dernière minute de la clôture des dépôts de dossiers de déclaration de candidatures pour se ruer vers la Céna en vue de se conformer à cette prescription du nouveau code électoral. Il a fallu attendre 23h pour que l’institution en charge de l’organisation physique des élections au Bénin ne réceptionne le premier dossier de candidature.

AT

 

 

Tiando et Boco Nadjo ferment le portail de la Céna

Il sonnait minuit le mardi 26 février 2019 quand le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna), Emmanuel Tiando, et sa Vice-président, Géneviève Boco Nadjo, sont allés fermer le portail de l’Institution. Comme un couple lors d’une sortie officielle, côte à côte, les deux autorités ont mis fin à cette étape du processus électoral. Chacun d’eux s’est chargé de rabattre chaque battant du portail. Cela, dans le but de respecter le délai d’enregistrement des dossiers de candidature des partis politiques. La Céna s’est conformée à son chronogramme. Les retardataires ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes, car les choses étaient claires et bien précises. Il faut noter que l’enregistrement des dossiers de candidature des partis politiques a démarré le 21 février et prend fin le mardi 26 février 2019 à 23h59. Cette page du processus est tournée.

 

Donald Kévin

Gayet (Coll)

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here