Elections locales, communales et municipales:Les partis de la mouvance affûtent leurs armes 

0
523

La majorité au pouvoir marque son terrain dans le cadre des élections locales, communales et municipales de 2020. Les partis politiques acquis à la cause de Patrice Talon rugissent tous les week-ends pour mobiliser leurs troupes.

Les partis de la majorité présidentielle passent à la vitesse supérieure avec des actions fortes et stratégiques sur le terrain. Les élections communales sont à la porte, et les formations politiques s’activent. Elles sont décidées à rééditer ou imprimer leur suprématie. Le samedi 30 novembre 2019, l’Union progressiste a procédé à Cotonou à un meeting d’explication des lois votées au Parlement par rapport à la mise en œuvre des recommandations du dialogue politique. A cette occasion, Abraham Zinzindohoué et Bruno Amoussou, deux figures de proue, du Parti ont réaffirmé la ligne politique aux militants venus nombreux pour la circonstance. Cette rencontre tenue à Akpakpa a permis de remobiliser les militants et de les convaincre de la nécessité de ceindre les reins pour conforter la position de parti redoutable sur l’échiquier politique national. A quelques kilomètres de Cotonou se tenait le même jour à Adjarra, une autre rencontre politique du Bloc républicain. A la manette, le chef de délégation du bureau exécutif national, Jean-Baptiste Hounguè. Le thème retenu était autour des avantages des réformes constitutionnelles. Pour la circonstance, Jean-Baptiste Hounguè a été assisté du coordonnateur communal Br d’Adjarra, Edmond Zinsou. A Lokossa, le parti Mouvement des élites engagées pour l’émancipation du Bénin (Moele-Bénin) a installé son nouveau bureau politique. A cette occasion, des lettres de missions ont été remises aux responsables des différents organes de la formation politique. Dans le même ordre d’idées, une mission spéciale a été confiée aux coordonnateurs communaux afin qu’ils travaillent d’arrache-pied pour que le parti conquiert beaucoup de Conseils communaux et municipaux. Tout se met donc progressivement en place pour occuper stratégiquement le terrain et actionner la machine qui marquera définitivement la forte présence des deux colosses politiques actuels. Les élections communales de 2020 ne se feront pas sans ces deux grands partis qui matérialisent une volonté sans ambages de régner pour longtemps sur le paysage politique béninois. L’alerte maximale est en train d’être donnée. Les prochains jours et mois risquent d’être assez mouvementés. 

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here