Electrification rurale à Aplahoué:Lonkly et Hokky aussi connectés

0
2574

Le gouvernement du Nouveau départ continue de chasser l’obscurité dans les zones reculées du pays. Lonkly et Hokky, deux villages de la commune d’Aplahoué sont, depuis le jeudi 28 février 2019, éclairés grâce au président Patrice Talon. L’acte historique a été posé par le ministre de l’Energie, Dona Jean-Claude Houssou, en compagnie du Préfet du Couffo et du député Pascal Essou.

Les populations de Lonkly et Hokky dans la commune d’Aplahoué jouissent désormais des bienfaits du courant électrique. Sous le leadership du président Patrice Talon, des ouvrages d’électrification rurale ont été construits pour permettre d’utiliser des appareils électroménagers et de disposer de la lumière à plein temps. A Lonkly par exemple, c’est un réseau Hta long de seize kilomètres qui a été construit. Tandis que le réseau mixte est de 700 mètres, le réseau Bt a une longueur de 1600 mètres. Il est doté d’un transformateur de 160 Kva. Et pour permettre aux habitants du village de circuler en toute quiétude la nuit, dix lampadaires ont été installés. D’un coût global de 200 millions de francs Cfa, l’ouvrage va impacter trois cents ménages, soit 1500 personnes. A Hokky, le réseau s’étend sur quatre kilomètres. Le réseau mixte avoisine trois cents mètres. Le réseau Bt est de 1500 mètres. Le transformateur y installé a une puissance de 100 kva. Tout comme à Lonkly, dix lampadaires permettent d’illuminer le village. Deux cents ménages sont impactés, soit mille personnes. Les travaux ont été réalisés par l’Agence béninoise d’électrification rurale et de maîtrise d’énergie (Aberme). Selon son directeur général, un branchement promotionnel de 90.000 francs Cfa au lieu de 180.000 francs est initié pour permette à ces citoyens qui ont un faible pouvoir d’achat de se connecter au réseau. Une nouvelle qui a réjoui toute la population et les autorités locales et départementales. Tour à tour, le maire d’Aplahoué, Sylvain Dahouè, le préfet du Couffo, Christophe Mègbédji, et le député Pascal Essou ont dit toute leur joie de voir enfin ces deux localités électrifiées. Au nom des populations, ils ont adressé leurs remerciements au Chef de l’Etat et à son bras technique, le ministre de l’Energie pour l’acte posé. Un acte qui, selon eux, témoigne de l’engagement du premier citoyen du pays d’offrir de meilleures conditions de vie à ses compatriotes, ceux du Bénin profond en particulier. Profitant de l’occasion, ils ont formulé le vœu que d’autres localités de la commune soient prises en compte, en l’occurrence Atomey qui est un pôle agricole.

 

Les assurance du ministre Houssou

 

Prenant la parole, le ministre de l’Energie les a rassurés, car les localités en question sont aussi prises par le projet et sortiront, sous peu, du noir. Selon Dona Jean-Claude Houssou, la  détermination du Chef de l’Etat est totale. Cette détermination se traduit par cette envie d’aller vite, et de faire en sorte que les retombées en matière d’électrification rurale soient au rendez-vous. « Nous avons une vision claire dans le secteur de l’électrification rurale. Le gouvernement veut donner de la lumière à ses populations à travers ces projets concrets. L’acte que nous posons ce jour, c’est quelque chose de pensé, c’est fait avec méthode, avec discernement », a-t-il insisté avant de décliner quelques avantages de l’électrification rurale. Entre autres, les apprenants n’auront plus à avoir des problèmes de santé du fait de la fumée des lampions, la sécurité sera garantie et les activités génératrices de revenus seront boostées. «  Les populations de Lonkly et de Hokky ne seront plus redevables au soleil. Quand il va se coucher, on va continuer à voir avec la lumière », a-t-il conclu.

J S B

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here