Emprunt obligataire pour financer le Pag:La première cotation des titres « Tpbj 6,50%» lancée

0
1796

Lancé, lundi 23 avril 2018, sur le marché de l’Uemoa pour mobiliser soixante (60) milliards de francs Cfa au profit de quatre secteurs, l’emprunt obligataire Tpbj 6,50% 2018-2025 est à sa deuxième phase. Il s’agit de la cérémonie de première cotation des titres qui a eu lieu, jeudi 25 octobre 2018, au ministère des Finances.

Les titres « Tpbj 6,50% 2018-2025 » sont officiellement entrés sur le marché secondaire de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm). L’ouverture des transactions, c’est-à-dire les achats et les ventes de ces titres pour les divers investisseurs, a été faite hier par le Secrétaire général adjoint du ministère des Finances. Cela fait suite à la clôture, le 22 mai 2018, de l’emprunt obligataire lancé par le gouvernement. Une initiative qui a connu un franc succès, puisqu’en lieu et place des 60 milliards de francs Cfa attendus, c’est 62.596.280.000 francs Cfa qui ont été mobilisés. A en croire Alice Massim-Oualli Affo, ces fonds servent au financement des investissements prévus au Budget général de l’Etat gestion 2018. Entre autres, elle a cité les travaux de construction de la route des pêches redimensionnée en 2×2 voies, la route Zinvié-Misséssinto redimensionnée en 2×2 voies, la route Dassa-Savalou, la construction de la centrale de Maria Gléta 2.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

Après la période de souscription, les titres sont passés par l’enregistrement dans les registres du Dc/Br (Dépositaire central/ Banque règlement du marché) et de la Brvm. Ainsi, avec cette première cotation de l’emprunt obligataire  Tpbj, les détenteurs de ces obligations ont la possibilité de les négocier ou d’en acquérir davantage sur le marché. C’est aussi l’occasion pour ceux qui n’avaient pas pu souscrire d’en acheter à tout moment. Il n’y a pas de souci à se faire, car le Bénin est dans un état d’absence de risque de défaut, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de possibilités que le Trésor public se retrouve en « faillite » et ne rembourse pas cet emprunt obligataire. Mieux, depuis 2006, le Bénin a régulièrement honoré à bonne date toutes les échéances. Les emprunts ont été intégralement remboursés sans incident à leurs échéances respectives. Pour les banques, il faut souligner que les obligations Tpbj sont admissibles en refinancement auprès de la Bceao, c’est-à-dire qu’elles pourront aller se fournir en liquidités auprès de la Banque Centra

 

le, en « mettant en pension » les obligations en leur possession.

 

Quid d’un emprunt obligataire ?

 

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
</script>

 

Un emprunt obligataire est un instrument financier émis par une personne morale (Etat, collectivité publique, entreprise publique ou privée) qui reçoit en prêt, une certaine somme d’argent de la part des souscripteurs des titres. Le recours à l’emprunt obligataire permet de se financer en dehors du circuit bancaire classique. Il est notamment utilisé en raison de sa souplesse au niveau des conditions et des modalités comparativement au mode de financement ordinaire classique. L’emprunteur émet des obligations que des investisseurs achètent. Un intérêt est versé périodiquement, tandis que le capital sera remboursé à une date prévue. Un emprunt obligataire peut offrir une rémunération à taux fixe ou à taux variable. Il est très important de préciser que la souscription n’a aucun caractère obligatoire. L’émission obligataire est ouverte à toutes les personnes physiques et morales, aux investisseurs institutionnels régionaux et internationaux désireux de faire des placements sur le marché financier de l’Uemoa.

 

Joël Samson Bossou

Abomey-Calavi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here