En mission économique et stratégique du 26 au 30 janvier:Talon repositionne le Bénin à Washington

0
808

Le chef de l’Etat poursuit son offensive diplomatique pour révéler le Bénin. Depuis hier dimanche 26 janvier 2020 et ce jusqu’au jeudi 30, Patrice Talon a entrepris une mission à caractère économique et stratégique à Washington.

Le Bénin est sous les projecteurs à Washington. Du 26 au 30 janvier 2020, le président Patrice Talon effectue une mission au pays de l’Oncle Sam. Ce voyage purement économique et stratégique vise à promouvoir les potentialités dont dispose le pays et plus globalement, la sous-région. En effet, au cours de son périple américain, le chef de l’Etat va s’entretenir avec plusieurs responsables d’institutions internationales pour décrocher des financements pour le Programme d’actions du gouvernement (Pag). Entre autres responsables, le président Patrice Talon va rencontrer les dirigeants de la Société financière internationale (Sfi) notamment le Directeur général, Phillipe Lehouerou, le vice-président et le président de la Banque mondiale, Hafez Ghanem et David Malpass. Il aura également un entretien avec la Directrice générale du Fonds monétaire international (Fmi), Kristalina Georgieva, le Président directeur général de Millénium challenge corporation, Sean Cairncross et le Secrétaire d’Etat, Mike Pompeo. La série des rencontres sera bouclée par la concertation avec les Béninois en service au Fonds monétaire international (Fmi) et à la Banque mondiale. Au cours de ce rendez-vous, Patrice Talon va probablement encourager ses compatriotes. Il va aussi partager avec eux les recettes qui font que l’économie béninoise se relève et que le pays se trouve en chantier. Cette démarche présidentielle visant à prévoir un moment de discussion avec les Béninois des deux institutions internationales bancaire et monétaire est le témoignage d’une belle marque de considération du chef de l’Etat pour ses concitoyens. Pour ce qui est de la séance de travail avec les responsables du Millenium challenge corporation (Mcc), elle vise à plaider pour le Compact régional du Mcc qui portera sur l’énergie et les infrastructures car la probabilité est forte que le Mcc mette en place au profit de certains pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) dont le Bénin, le Niger, le Ghana, Côte d’Ivoire ledit Compact. Il ne fait l’ombre d’aucun doute qu’au Bénin, les infrastructures constituent la priorité pour faciliter davantage le transport entre Cotonou et Niamey.

 

Quid de la rencontre avec les responsables de Bretton woods ?

 

Avec les sommités des institutions de Bretton woods, le chef de l’Etat va présenter les bonnes performances qu’enregistre l’économie béninoise. Les réformes ayant concouru aux exploits réalisés sous le Nouveau départ seront mis au goût du jour avec à la clé le plaidoyer pour un soutien plus accru desdites institutions à la réalisation du Pag et au redressement du Bénin. Le président de la République va enfin échanger avec le Secrétaire d’Etat, Mike Pompeo. Les discussions auront certainement un caractère plus stratégique. Elles pourraient permettre de mieux positionner le Bénin dans le cœur des autorités américaines.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here