En prélude à la Conférence des ministres de l’Ofpa:Des experts en conclave à Cotonou

0
6073

Les ministres en charge de la Fonction publique des Etats membre de l’Ofpa tiennent la 11ème session de l’organisation du 14 au 16 novembre 2018. En prélude à cette rencontre, les experts des pays couverts par l’Observatoire des fonctions publiques africaines se réunissent à Cotonou depuis hier, pour préparer le conclave des décideurs en vue de la renaissance de l’Ofpa.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

« Les fonctions publiques africaines en marche vers la modernisation » est le thème autour duquel s’articule la réunion des experts. Au cours de ces assises, les experts examineront les rapports d’activités et financiers du secrétariat exécutif de l’Ofpa de 2014 à 2017, des projets de programmes de travail et de budget au titre des années 2018 et 2019 et des propositions de relecture de certains passages des référentiels officiels de l’Ofpa. Procédant à l’ouverture de la réunion, Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la fonction publique, a invité les experts à faire preuve de détermination, de perspicacité et de responsabilité en vue de la renaissance de l’Observatoire.

src= »//pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js »></script>
<ins class= »adsbygoogle » style= »display: block; text-align: center; » data-ad-layout= »in-article » data-ad-format= »fluid » data-ad-client= »ca-pub-4711733241009537″ data-ad-slot= »5661125067″></ins>
<script>
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Selon elle, la 11ème session de la conférence se tient à un moment où les fonctions publiques des pays membres de l’Ofpa sont à la croisée des chemins. A l’entendre, la modernisation des administrations publiques devient un passage obligé pour impulser le développement de l’Afrique. Ainsi, elle a fait remarquer que plusieurs défis restent à relever par l’Ofpa et chaque Etat membre doit apporter sa contribution à la relance définitive de l’institution. Avant l’intervention du ministre, Bertin Quenum, directeur de la Fonction publique a présenté le rapport de la journée.

 

Odi I. Aïtchédji     

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here