Escroquerie à Cotonou:Un faux douanier démasqué

0
3161

Certains de nos concitoyens, malgré la veille de la Police, et la lutte menée depuis quelques mois contre les « arnaqueurs », continuent d’escroquer  les innocentes et paisibles populations. C’est le cas d’un jeune, la trentaine, qui s’est spécialisé dans l’arnaque et la prise de commissions illicites, et ce, au nom des  douaniers.  Traqué et démasqué après quelques semaines de forfaitures,  le « faux douanier »  a été présenté à la presse jeudi 04 avril 2019 au commissariat de Kpondéhou dans le 2ème arrondissement de Cotonou par le Chef service d’intervention rapide de la Douane pour les départements de l’Atlantique et du Littoral, le Commandant Marcellin Laourou.

Selon les explications fournies par le Commandant, l’arrestation fait suite à une plainte déposée au service d’intervention rapide de Cotonou par une commerçante. Dans ses investigations, le Service d’intervention rapide de la douane pour les départements de l’Atlantique et le Littoral a découvert qu’il n’y a aucun douanier portant son nom dans  les fichiers de l’institution. Informée, la hiérarchie douanière a saisi la Police républicaine de Kpondéhou qui a diligenté l’enquête ayant abouti à son interpellation.   Son mode opératoire, c’était de  détrousser  d’honnêtes citoyens  sur certains axes routiers.  Il sympathise avec les commerçants, crée une familiarité avec les futures victimes et enregistre leurs numéros. Puis après, il passe à l’opération avec son équipe. Le commandant Marcellin Laourou  invite la population à plus de vigilance et à collaborer avec les forces de sécurité : « Il faut que la population sache qu’il faut  se rapprocher des services de l’Etat dès qu’il y a problème. Car nous sommes au service de l’Etat et de la population. Pour  qu’il y ait vente aux enchères publiques par exemple, il y a plusieurs conditions.  Mais les deux principales sont la  requête de confiscation, et ensuite, une ordonnance signée par le président du tribunal territorialement compétent. S’en suivra  un affichage  pendant 10 jours », déclaré Marcellin Laourou.

 

Géofroyd V. Sottin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here