Espagne: Guillaume Soro échappe à une tentative d’arrestation par Interpol

0
1504

Guillaume Kigbafori Soro, l’ex-patron des Forces nouvelles, a été victime ce jeudi 10 octobre 2019, d’une tentative d’arrestation alors qu’il se trouvait dans son hôtel à Barcelone. En visite en Espagne depuis le début de la semaine pour une crush party, l’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne a été interpellé en pleine nuit.

« Entre 3  heures et 4 heures du matin,  plusieurs policiers descendent dans ma chambre. Le concierge a juste le temps d’appeler et il me dit : «  monsieur Soro, la police est devant ta porte ». Et je dis qu’est ce qui ne va pas ? J’ai juste le temps de me lever de mon lit.  J’arrive, la porte de ma chambre est assiégée », a déclaré Guillaume Soro, ce samedi 12 octobre, lors de son « Crush Party » à Valence ( Espagne).

Et de poursuivre, « ils disent : «  tu es monsieur Soro ? Je dis oui ».  Ils disent : «  veuillez nous suivre, vous êtes en état d’arrestation. Je dis pourquoi ? Ils disent Interpol. Et je réponds Interpol c’est qui ? Je dis non, je ne vous suis pas. Je ne bouge pas d’ici. Je suis un homme politique, j’ai assumé des responsabilités dans mon pays. Est-ce que vous pouvez faire ça à Zapatero [ Ancien Président du gouvernement d’Espagne, ndlr ] ? Je suis dans ma chambre ce qui doit être fait, faites-le ici. Et je ne permets à personne de s’avancer vers moi ».

« Ils ont discuté, discuté et après ils sont partis. Il y a un parmi eux qui parlait français qui me dit : «  monsieur Soro, je vais vous donner un conseil, appelez votre ambassadeur pour voir avec Interpol ». Je réponds, donc mon ambassadeur est informé ? Il dit non je ne t’ai rien dit, mais essaie de voir Interpol. J’ai des connaissances à Interpol Lyon et je les ai appelé. Le siège n’était pas informé. J’ai écrit à l’ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire. Il m’a répondu qu’il n y a rien », a fait observer l’ancien chef de la rébellion ivoirienne, Guillaume Soro. Et de conclure « Donc ce qui a pu se passer, c’est que l’Interpol d’Abidjan a pu appeler l’Interpol d’Espagne sans passer par le siège. Juste pour m’humilier ! Qu’on me voit menotté en Espagne ! ». Suite à cet incident, le candidat déclaré à la Présidentielle du 31 Octobre 2020, a annoncé qu’il portera plainte en Espagne.

Les déboires de l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne ont commencé après qu’il ai refusé de participer à la mutation fin janvier de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), en un grand parti unifié. La hache de guerre est ainsi totalement déterrée entre Guillaume Soro et son mentor et allié, le président Alassane Ouattara.

Vincent DEGUENON/Beninwebtv.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here