Eugène Dossoumou à propos des blocs:« C’est le début d’une grande bataille »

0
3164

L’émission « Zone franche » de Canal 3 Bénin du dimanche 16 décembre 2018 a reçu l’ancien Secrétaire général du gouvernement, Eugène Dossoumou. Au cours de son grand oral, il a abordé des sujets relatifs aux idéaux du Parti Républicain.

« Le parti Républicain fait de la compétition son cheval de bataille. L’objectif de notre parti est de faire profiter à ceux qui savent travailler, le fruit de leurs efforts. ». C’est en ces termes que Eugène Dossoumou, membre fondateur du parti Républicain, a dévoilé les missions de ce nouveau parti de la mouvance présidentielle. Selon l’invité de « Zone franche », sur le plan politique, les « Républicains » sont ceux qui croient en la République et s’opposent aux régimes monarchiques et anarchiques. Ils sont favorables à la gouvernance démocratique et œuvrent pour la liberté d’entreprise. « Dans le domaine économique, les « Républicains » croient à la valeur rémunératrice du travail », a-t-il déclaré. A en croire Eugène Dossoumou, l’initiative du chef de l’Etat, Patrice Talon, de réformer le système partisan du Bénin a porté ses fruits.



C’est d’ailleurs ce qui justifie selon lui, l’engouement des populations lors du congrès constitutif du parti Républicain le 08 décembre 2018 à Parakou. Cependant, l’ancien secrétaire général du gouvernement a confié que la création des blocs ne suffit pas pour proclamer que le pari de la réforme du système partisan est gagné. « La mise en place des deux blocs est le début d’une grande bataille », a-t-il souligné. Il n’a pas manqué de lever le voile sur la réforme du système partisan.


« Dans ce cas de figure, chaque parti renonce à tous ses attributs et les militants sont reversés au grand Bloc de partis. Il ne s’agit pas d’une alliance mais d’une fusion », a-t-il expliqué. A la question des journalistes de savoir le rôle du triumvirat, Eugène Dossoumou a martelé qu’il a été institué pour conduire le parti jusqu’à la mise en place du Bureau exécutif national. « Le Ben sera constitué de 17 personnes provenant des 59 membres du Bureau politique », a-t-il précisé.

M.Y.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here