Evaluation des Communes présélectionnées pour bénéficier du guichet unique:11 Communes aptes sur 12

0
1508

L’équipe dépêchée par le président de l’Association nationale des communes du Bénin, le maire Luc Sètondji Atrokpo pour évaluer les Communes présélectionnées dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui aux Associations nationale et locales de collectivités locales du Bénin (Paacol-Bénin) pour bénéficier de l’installation d’un guichet unique de sécurisation des recettes a achevé sa tournée ce jeudi 7 mars 2019 après les deux dernières étapes que sont Aplahoué et Agbangnizoun.

A Aplahoué, l’équipe a pu noter, comme c’est le cas dans les autres Communes visitées,  la motivation et la détermination du maire intérimaire Sylvain Dahouè et son équipe à bénéficier de cet important outil qu’est le guichet unique de sécurisation des recettes. Ils se sont alors engagés, après la visite des locaux avec les techniciens du projet, à faire les réaménagements nécessaires pour la mise en place du réseau. Les émissaires du Paacol conduits par le Secrétaire exécutif de l’Ancb, Sègla Lihoussou en ont profité pour leur rappeler l’importance et la nécessité d’impliquer tous les acteurs, élus, cadres de l’administration et même la population, dans le processus afin que les fruits puissent véritablement tenir la promesse des fleurs. Le scénario était par contre tout autre à Agbangnizoun où la Commune bénéficie déjà de l’accompagnement d’un autre partenaire pour la mise en œuvre d’un guichet unique de sécurisation des recettes. Après en avoir fait le constat, l’équipe a décidé d’en rendre compte aux responsables de l’Ancb. Toutefois, le Directeur de Cabinet du président de la faîtière des communes béninoises a tenu à rassurer les autorités locales d’Agbangnizoun de la disponibilité de l’Ancb à les accompagner en cas de besoin. Rappelons que le Projet d’Appui aux Associations nationales et locales de collectivités locales du Bénin (Paacol-Bénin)  est financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par l’Association nationale des Communes du Bénin (Ancb) avec l’appui technique de l’Association internationale des maires francophones (Aimf). Il a pour objectif de promouvoir une approche intégrée du développement qui valorise les acteurs et les ressources socio-économiques, culturelles et naturelles du territoire pour établir un environnement propice à la participation des citoyens à la vie politique locale et à la prise en compte de leurs aspirations.

 

Source : Cell Com Ancb

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here