Existence du Covid-19 au Bénin:« Il ne faut pas attendre l’hécatombe avant d’y croire », renseigne le Dnsp

0
836

Ceux qui banalisent le Coronavirus et estiment que cette pathologie est juste une invention pour semer la psychose au sein de la population se trompent. C’est ce que pense le Directeur national de la santé publique (Dnsp). Sur l’émission « L’Entretien » de la chaîne de télévision E-Télé dimanche 21 juin 2020, Dr Liamidi Salami a confié que la banalisation des gestes barrières qui est constatée ces derniers temps est une grave erreur que commettent les citoyens. Selon lui, avec plus de 500 sujets positifs au Bénin, c’est clair que le Covid-19 est dans la maison d’à côté, et il faut désormais prendre toutes les précautions pour éviter de contracter cette maladie. « Aujourd’hui plus qu’hier, nous sommes à risque. Quand on était à 40 cas, c’était possible de dire que le Coronavirus est dans la rue d’à côté. Mais à 500 cas, le sujet positif est dans la maison d’à côté. Mais est-ce que nous mesurons cela ? Je n’en suis pas sûr. Sinon cela se traduirait dans nos comportements », s’est désolé le Numéro 1 de la Santé publique au Bénin. L’invité de Latifou Boni a alors insisté sur le respect des gestes barrières qui ont fait leurs preuves sous d’autres cieux. Entre autres, il a cité le lavage des mains, le port de masque et le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre. « Nous ne devons pas attendre l’hécatombe qui est en Europe avant de commencer par croire. Il faudrait que chacun puisse prendre conscience et les appliquer stricto sensu pour sauver les meubles », a-t-il souhaité.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here