Façade maritime et  postes frontaliers terrestres:Les travaux de  protection confiés à Vissim

0
910

La façade maritime et certains postes frontaliers terrestres seront davantage sécurisés. C’est la décision prise par le gouvernement lors du Conseil des ministres le mercredi 10 avril 2019 en confiant la réalisation des travaux àla société Vissim A.s.

L’Exécutif a identifié la société norvégienne VissimA.sen raison de son expérience pour des solutions de pointe au Bénin dans le cadre de la protection de la façade maritime et de certains postes frontaliers terrestres. En effet, les actes de piraterie maritime survenant dans la sous-région ouest-africaine ont particulièrement affecté le Bénin, sans oublier quelques autres cas survenus ultérieurement. Une telle situation exige une surveillance permanente des frontières terrestres et maritimes béninoises, afin de renforcer la sécurisation des eaux et d’en rassurer les usagers. Pour ce faire, la société norvégienne Vissim A.s., mondialement, connue comme leader dans la conception des logiciels de surveillance maritime, a été sélectionnée pour proposer des solutions de pointe au Bénin. Il s’agit principalement de mettre en place un système de vidéosurveillance de la façade maritime, ainsi que de certaines frontières terrestres. Les solutions qu’elle propose aideront, en plus du déploiement de radars appropriés le long de la côte béninoise, de Grand-Popo à Sèmè-Kraké et jusqu’à la Zone économique exclusive, à mieux lutter contre la pêche illégale et autres activités répréhensibles des bateaux mouillant dans les eaux. Cela permettra aussi de renforcer la sécurité autour du Port autonome de Cotonou, considéré, depuis lors, comme le poumon de l’économie nationale.Le Bénin étant un couloir et offrant un port de transit pour les pays de l’hinterland, le gouvernement a vu juste de se pencher sur la sécurisation de la façade maritime. Le président Patrice Talon n’entend pas s’arrêter à la maîtrise de la sécurité intérieure grâce aux efforts de la police républicaine, il entend aussi la renforcer et rassurer ses partenaires en assurant la protection de la façade maritime et de certains postes frontaliers terrestres du Bénin. L’objectif à terme est de permettre au Bénin de se compter parmi les pays à la façade maritime sûre et sécurisée, ce qui est un atout pour les échanges commerciaux.

 

Donald Kévin

Gayet (Coll)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here