Facturation normalisée:Le Dgi sensibilise les chefs d’entreprise

0
2232
La Direction générale des impôts a organisé au profit des chefs d’entreprise hier jeudi 5 décembre 2019, à Cotonou, une séance d’information et de sensibilisation sur la facturation électronique certifiée. A cette occasion, Nicolas Yènoussi a levé le voile sur les avantages et les sanctions en cas de non-respect de cette réforme qui permettra la traçabilité des informations financières dans le but d’élargir l’assiette fiscale. Le Bénin a perdu assez de temps pour la mise en œuvre de cette réforme. Cependant, le Directeur général des impôts estime qu’il n’est pas tard pour les entreprises de se mettre dans les rangs. Expliquant les caractéristiques de cette réforme, il a fait observer que la reforme consiste en l’acquisition et l’installation des Machines électroniques de certification des factures (Mecef). Selon lui, le système est fait de sorte que lorsque la facture est délivrée aux consommateurs, l’information apparait en temps réel sur le serveur de la Dgi. L’avantage de la facturation normalisée pour les chefs d’entreprise est qu’ils sont à l’abri des situations de détournement de leurs recettes et renforce la bonne gouvernance de leurs entités. Tout en comptant sur leur  contribution pour le succès de cette réforme, le Dgi les a rassurés du remboursement des frais d’acquisition des machines et ce conformément aux fondements juridiques liés à la réforme suivant un certain nombre de conditions prévues par la loi. Il s’agit de 25% la première année de l’acquisition des machines, 25% la deuxième année et 50% la troisième année. Toutefois, il a mis en garde contre le non-respect de la facturation normalisée qui exposerait les contrevenants à la rigueur de la loi.
Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here