Finale du concours « Les talents de la 19ème »:Les conseils du ministre Houssou aux récipiendaires

0
1786

Le concours « Les talents de la 19ème » initié par le ministre Dona Jean-Claude Houssou pour développer l’esprit entrepreneurial chez les jeunes a connu son épilogue le samedi 25 mai 2019 à la Maison internationale de la culture à Porto-Novo. A l’issue de trois heures d’horloge de compétition âprement disputée, le nom du gagnant a été dévoilé par le jury présidé par le ministre Aurélien Agbénonci.

Il est désormais le porte-flambeau de la jeunesse de Porto-Novo, de Sèmè-Podji, des Aguégués et d’Adjarra en matière entrepreneuriale. Il s’agit de Mouhaemine Adéchokan. Il vient de décrocher le premier prix du concours entrepreneurial « Les talents de la 19ème » dont la finale a tenu le public en haleine pendant des heures samedi dernier. Porteur d’un projet de fabrication de meubles modernes, il a séduit le jury composé des ministres Aurélien Agbénonci, Aurélie Adam Soulé, du Dg Sobébra Sébastien Yves Ménager, du président de l’Ong Be the best, Ninon Ahouandjinon. En ce qui concerne la deuxième place, elle a été décrochée par René Fadonougbo. Agé de 21 ans, il ambitionne de mettre en place à Porto-Novo un centre de valorisation de la jacinthe d’eau par la production des briquettes de charbon. Ce qui contribuerait à réduire les menaces liées à l’environnement, surtout les plantes aquatiques que les jacinthes d’eau constituent. Abdel Fèmi Tankpinou, quant à lui, se contente de la troisième loge. Avec son projet « BenZem », il entend résoudre les problèmes de mobilité dans la capitale du Bénin par la mise en place d’une flotte de cinq cents taxis-motos modernes fonctionnant à base d’énergie électrique ou solaire. Enfin, pour encourager la gent féminine, un prix spécial a été décerné à Simone Assoclé Mahoussi. Native de Sèmè-Podji, son projet porte sur la production et la commercialisation de poisson fumée pré-assaisonné en semi-conserve (emballages biodégradables). Fier de l’engouement qu’a suscité la compétition, le promoteur de ce concours, Dona Jean-Claude Houssou, a promis de rééditer l’exploit. Selon lui, cet acte 1 n’est rien d’autre que le début d’une nouvelle aventure pour l’auto-entrepreneuriat qui impactera les autres contrées du pays. A l’endroit des participants à cette joute, il n’a pas manqué de prodiguer des conseils. « Je veux que les récipiendaires ne se réfugient jamais dans l’impossible, car le champ des possibles est incommensurable dans notre univers. Vous devez vous battre et vous battre encore  pour surmonter les difficultés. Et sachez qu’au bout, il y aura la victoire, la victoire que vous méritez. Grâce à vous, nous allons démultiplier des initiatives de ce type et montrer à nos frères et sœurs, à nos enfants qu’il n’y a pas que l’administration dans notre pays. Les projets entrepreneuriaux doivent être le commun de notre jeunesse », a-t-il insisté.

 

JSB

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here