Financement 2020 des partis politiques:Les fonds déjà sur le compte de la Céna

0
1118

Bonne nouvelle pour les partis politiques ayant eu des députés à l’issue des élections législatives de 2019 et des conseillers au terme Communales et Municipales du 17 mai 2020. Ils pourront entrer en possession des fonds destinés à eux tels que stipulé par la loi n°2019-44 portant financement public des partis politiques en République du Bénin.

Les fonds destinés au financement des partis politique en République du Bénin sont déjà disponibles sur le compte de la Commission électorale nationale autonome (Céna). L’annonce a été faite hier, lundi 19 octobre 2020 par le commissaire de la Céna chargé du suivi des partis politiques, des études et de la conception des documents électoraux, Abou Boukari Adam Soulé dans une interview accordée à Océan Fm. Ainsi, les formations politiques qui ont obtenu des sièges lors des élections législatives d’avril 2019 et des Communales de mai 2020 peuvent désormais se réjouir. Il s’agit de l’Union progressiste (Up), du Bloc républicain (Br) et de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Selon le commissaire Abou Boukari Adam Soulé, le Ministère de l’Economie et des finances a fait un virement d’un milliard 500 millions de francs Cfa sur le compte de la Céna pour payer les partis politiques qui sont qualifiés pour recevoir le montant qui leur revient conformément à la loi n°2019-44 portant financement public des partis politiques en République du Bénin. En effet, selon l’article n°9 de la loi, le montant total annuel du financement public aux partis politiques est réparti entre les partis, en fonction du nombre de leurs députés et de leurs élus communaux à raison de 60% au prorata des élus communaux et de 40% au prorata des députés.

 

600 millions pour l’Up et le Br au titre des Législatives

 

Suivant cette clé de répartition contenue dans l’article n°9 de la n°2019-44 portant financement public des partis politiques en République du Bénin, les deux partis politiques qualifiés pour les élections législatives sont l’Union progressiste (Up) et le Bloc républicain (Br). Ils bénéficieront donc des 40% des 1,5 milliard au prorata des députés. Sur la base de ce montant, ces deux partis vont se répartir 600 millions de francs Cfa. « Les dernières élections législatives se sont passés en avril 2019 et à ce niveau, il y a deux partis qui ont pu avoir des députés. Donc, les 40% de ces montants-là, seront réservés à ces deux partis là. On va les répartir au prorata du nombre de sièges que les partis ont obtenu », a expliqué Abou Boukari Adam Soulé.

 

900 millions à répartir par l’Up, le Br et la Fcbe pour les Communales

 

En ce qui concerne les élections communales et municipales, la clé de répartition est de 60% pour les partis politiques ayant obtenu des sièges. En effet, à l’issue des élections communales de mai dernier, ils sont au total, trois partis politiques à savoir l’Up, le Br et la Fcbe à tirer leur épingle du jeu. Ils devront se répartir les 60% du 1,5 milliard de Francs Cfa. Ce qui équivaut à un montant de 900 millions de Francs Cfa qu’ils vont se partager. « Ils seront répartis en raison du nombre de conseillers que chacun des trois partis a obtenu et seront virés dans leur compte bancaire », a-t-il précisé. Profitant de l’occasion, il a laissé entendre que les partis politiques concernés ont déjà produit à la Céna,  les pièces qu’il faut afin d’entrer en possession de ces fonds. « La Céna a déjà eu tous les éléments qui lui permettent de faire la répartition de ce montant. Plus tard, il y aura d’autres réunions avec le Ministère de l’économie et des finances et la Cour des comptes pour les questions de comptabilité et de reddition de compte », a-t-il conclu.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here