Financement des Mpme et promotion de l’entrepreneuriat féminin:Le gouvernement met en place un fonds de soutien

0
2533

Le Conseil des ministres, en sa séance du mercredi 22 mai 2019, a approuvé la création d’un fonds de soutien au financement des micros, petites et moyennes entreprises et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Cette décision est un coup de pouce sérieux qui s’annonce au profit de l’auto-emploi.

Le gouvernement du Nouveau départ s’emploie quotidiennement à lever les goulots d’étranglement à l’entrepreneuriat et surtout à encourager les acteurs qui prennent cette voie. Au cours de leur réunion hebdomadaire d’hier mercredi 22 mai, les ministres ont marqué leur accord pour la création d’un fonds de soutien au financement des micros, petites et moyennes entreprises et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin. A travers ce volet, l’Exécutif veut, d’une part, encourager et promouvoir davantage l’entrepreneuriat des jeunes et des femmes. D’autre part, il veut soutenir financièrement les micros, petites et moyennes entreprises. La mise en place du fonds contribuera ainsi au développement de l’auto-emploi au sein de la couche juvénile. Au nombre des objectifs, primo, ce fonds aura essentiellement pour mission d’œuvrer pour l’amélioration de l’accès des Mpme au financement à travers la diversification des outils en l’occurrence le refinancement, le capital-risque, le crédit-bail et l’affacturage, la bonification des taux, les mécanismes de garanties et de cautionnement mutuel. Secundo, il contribuera au développement de l’offre de services non financiers par un mécanisme à frais partagés, notamment le renforcement des capacités, l’assistance technique avant et après financement, l’amélioration de l’environnement légal et réglementaire et le financement des infrastructures de base. Enfin, le fonds permettra l’amélioration de l’offre de services financiers et non financiers aux entreprises cibles, en prestant comme guichet unique. Quand on voit les deux cibles visées par le fonds de soutien au financement des micros, petites et moyennes entreprises et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin, on peut affirmer sans crainte que le gouvernement est résolument engagé à sortir la jeunesse et les femmes de la précarité. C’est l’expression d’une politique sociale réfléchie et bien structurée. Avec cet outil, la porte est ouverte sur l’économie moderne et les secteurs d’avenir en prônant le renforcement des capacités des jeunes à aller sur le marché de l’entrepreneuriat avec des armes modernes. En résumé, c’est une annonce capitale pour les jeunes et les femmes intervenant dans les micros, petites et moyennes entreprises.

 

Mohamed Yasser Amoussa (Coll)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here