Financement des projets du Pag:La France accompagne Talon avec plus de 280 milliards

0
1220

Du jamais vu au Bénin. Les engagements annuels de la France vis-à-vis du Bénin en matière de financement des projets phares du Programme d’actions du gouvernement vont atteindre un record inégalé. La bonne nouvelle a été proclamée par la patronne de la diplomatie française au Bénin, Véronique Brumeaux, à la faveur de la 2ème revue du portefeuille des projets financés par l’Agence française de développement (Afd).

Près de 430 millions d’Euros soit plus de 280 milliards de FCfa. C’est le montant du portefeuille bilatéral de l’Agence française de développement (Afd) avec le Bénin. Le montant a été dévoilé hier par l’ambassadrice de France près le Bénin, Véronique Brumeaux au cours de la 2ème revue du portefeuille  des projets financés par l’Afd. Ces nouveaux engagements financiers octroyés et pour certains signés depuis la dernière revue portent sur des secteurs où la France est historiquement présente. Il s’agit du développement urbain, de l’assainissement, de l’agriculture et de la santé. Plusieurs projets  phares du Programme d’actions du gouvernement (Pag) seront pris en compte par ce prêt concessionnel de la Mère patrie. On peut citer le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » cher au gouvernement Talon. Pour rappel, ledit projet doit impacter 50 000 personnes en particulier des femmes. D’autres projets relatifs à l’assainissement de Cotonou, Tasko2 et Equité ont été évoqués par Véronique Brumeaux. Le concours de ces projets a été déjà accordé par l’Afd. « Les nouveaux projets doivent démarrer dans les semaines et mois qui viennent », a-t-elle rassuré. L’actualité de l’Agence pour le Bénin, ce sont aussi les projets qui seront financés en 2020. Dans ce cadre, un concours financier sera dédié au secteur de la formation technique et professionnelle pour décliner la stratégie nationale en cours de finalisation. Le projet d’appui au Centre d’excellence avec la Banque mondiale qui doit appuyer des établissements supérieurs d’excellence rattachés à l’Uac, celui de construction du musée de l’épopée des amazones du Dahomey puis de l’extension à 45 Mégawatts de la future centrale solaire (Défisol) n’ont pas été occultés par l’ambassadrice. Au nom du gouvernement, le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement s’est réjoui de ces différents engagements de la France vis-à-vis du Bénin. Pour Abdoulaye Bio Tchané, à travers ces projets, c’est l’accord cadre général de partenariat (2018-2021) signé le 9 mars 2018 à Paris entre le Bénin et la France qui prend en compte plusieurs domaines dont le tourisme, l’économie et le numérique qui porte déjà ses fruits. Tout en réitérant les remerciements de l’Etat béninois à la France pour l’appui à la mise en œuvre du Pag, il a exprimé sa satisfaction pour les efforts consentis pour l’exécution des projets retenus de commun accord dans le cadre de la coopération bilatérale. Pour rappel, le montant historique des nouveaux engagements de l’Afd s’élève à plus de 100 millions d’Euros soit 65 milliards de FCfa, 25 millions d’Euros sous forme de subventions et 75 millions d’Euros à titre de prêt très concessionnel, soit un total de plus de 280 milliards de FCfa.

 

SA

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here