Financement des projets routiers du bassin cotonnier:123,2 milliards pour désenclaver les 2kp

0
6146

L’axe Kouandé-Kérou-Péhunco (2KP) sort bientôt du désenclavement historique dans lequel il est enfoncé. Le gouvernement du Nouveau départ a bouclé le financement de deux projets routiers dans le bassin cotonnier Ouest. Le Ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a rendu public un communiqué qui revient en détails sur les contours de ce bouclage.

C’est fait. Le financement prévu dans le cadre de ces deux projets destinés à libérer totalement les 2KP est totalement bouclé. Le premier projet couvre la route Djougou-Péhunco-Kérou-Banikoara. Le second projet couvert par le financement prend en compte la route Natitingou-Kouandé-Péhunco-Guéssou-sud. Les populations de ces deux axes peuvent déjà commencer par espérer, car plus rien n’arrêtera désormais la concrétisation de ces deux projets. Le financement étant bouclé, il ne reste que les préalables pour le démarrage effectif des travaux. Le gouvernement du Nouveau départ réalise un exploit historique. Depuis longtemps, cet axe est suffisamment impraticable. Les populations de ces localités environnantes sont comme des oubliés de la République. Pas de voie pour les joindre, encore moins d’issue pour rallier deux communes. Pour le convoyage du coton, c’est la croix et la bannière pour les transporteurs qui doivent faire face à des manques à gagner énormes pour les acteurs du coton. Le déficit en termes économiques se chiffre par des centaines de millions, car dans bien de cas, cela aboutit à des incendies imprévisibles. Les conséquences évidentes de cette situation sont le ralentissement de la dynamique économique, notamment les activités de transport du coton ainsi que les difficultés dans la mise en place des intrants, le convoyage du coton pour la commercialisation.



Egalement, l’impraticabilité de cet axe crée des bilans énormes en termes d’accident de circulation. Le gouvernement du Nouveau départ siffle la fin de ce calvaire et soulage le bassin cotonnier de cet enclavement historique. Plus rien désormais n’arrêtera cette ambition du gouvernement de tracer à coup sûr la route du développement. Le Président de la République, Patrice Talon, satisfait une vieille attente des populations de Banikoara-Djougou-Péhunco-Kérou. Cela est la preuve que les députés et les hommes politiques du bassin cotonnier ont raison de soutenir le Président de la République Patrice Talon. Le début du bitumage de la route cotonnière est prévu dès le second semestre de l’année 2019.

AT

Communique de presse

L’accord de prêt de 123,2 milliards de francs CFA boucle le financement du Bitumage de la « route cotonnière » du Bénin

Cotonou, le 14 décembre 2018

Le jeudi 13 décembre 2018, le Conseil d’Administration de la Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé deux accords de prêt de 123,2 milliards de francs CFA au profit du Bénin dans le cadre du bitumage de la route Djougou – Péhunco – Kérou – Banokoara. Ces deux accords portent sur un prêt de la Banque Africaine de Développement (BAD) d’un montant de 78,7 milliards de francs CFA et un prêt du Gouvernement Chinois de 35,8 milliards de francs CFA.
Le financement de la Banque Africaine de Développement (BAD) porte donc à 123,2 milliards de francs CFA, le montant total mobilisé auprès des Partenaires Techniques et Financiers sous forme de dons et de prêts. Le Gouvernement du Bénin apportera une contribution propre d’environ 5,0 milliards de francs CFA.



Le Gouvernement du Bénin a fait du secteur agricole un pôle important de son développement, notamment la production cotonnière, qui ces dernières années a atteint des records historiques. C’est pourquoi, le Président de la République accorde une attention soutenue au bitumage de la route Djougou – Péhunco – Kérou – Banokoara, qui traverse la plus grande zone de production cotonnière du pays. Sa construction, en plus de contribuer à l’amélioration du réseau routier national, désenclave les populations et offre une excellente opportunité pour le développement de l’économie de la région.
Les travaux de cette route longue de deux cent douze (212) kilomètres linéaires, sont prévus pour démarrer au deuxième semestre de l’année 2019 pour une durée de trente (30) mois. Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement tient à remercier au nom du Gouvernement et du Président de la République Patrice Talon, la Banque Africaine de Développement et tous les autres bailleurs de fonds qui accompagnent le Bénin dans la réalisation de ce projet. Il rassure également les populations notamment celles des communes de Djougou, Péhunco, Kérou et Banikoara que toutes les dispositions seront prises pour le démarrage et l’achèvement des travaux dans les délais.

Le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement

Abdoulaye Bio Tchané

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here