Foot-Amical/Bénin-Côte d’Ivoire (2-1):Les temps forts de la victoire des Ecureuils

0
503

Dans un match équilibré où chaque équipe a eu sa mi-temps, le Bénin a réussi à renverser la Côte d’Ivoire (1-2) ce vendredi 6 septembre au stade Michel d’Ornano de Caen, grâce à des réalisations de Rodrigue Kossi et Stéphane Sessègnon.

Ce sont les champions d’Afrique 2017 qui posent le pied sur le ballon dès l’entame du match. Le côté gauche s’anime bien. Le latéral Ghislain Konan efface Youssouf Assogba puis centre pour Max Alain Gradel au point de pénalty. Le tir du Toulousain s’envole au dessus (6è). En place, les Ecureuils vont se signaler par le côté droit avec une première action construite par d’Almeida, Sessègnon et Poté qui aboutit sur un centre d’Assogba (10è). Le néophyte récupère dans la foulée un ballon haut et sert Steve Mounié dans les vingt mètres. L’attaquant d’Huddersfield cadre mais écrase sa frappe (11è). Face au bloc béninois qui se solidifie au fil des minutes, les Elephants trouvent moins d’espaces. Saturnin Allagbé va gratifier le public d’un crochet aussi beau que risqué dans ses six mètres (25è) avec en prime un premier arrêt sur une sortie dans les pieds de Roger Assalé bien lancé en profondeur (28è). Les Ivoiriens baissent de rythme et sont pris dans les duels par les Béninois qui peinent à être dangereux dans la moitié adverse. Yannick Aguèmon va prendre sa chance tout seul sans succès (29è). Sans complexe pour sa première sélection, l’ailier dépose ensuite un centre sur la tête de Steve Mounié qui trouve le cadre et les gants de Sangaré (39è). Aurier puis Konan mettront Allagbé à contribution sur des centres en fin de première période sans faire plus. Les Ecureuils tiennent tête aux Ivoiriens à la pause.

 

Le coaching gagnant de Dussuyer

 

A la reprise, ce sont les Ecureuils qui prennent rapidement le contrôle du jeu en jouant plus haut. Les occasions béninoises vont se multiplier. Sessègnon cadre un coup franc des 20 mètres, mais le gardien Sangaré sort la parade (47è). A gauche, David Kiki dépose un centre sur la tête de Mounié qui manque le cadre pour peu (49è).  Dans la foulée, c’est Mickaël Poté qui place aussi une tête plongeante sur un service d’Adéoti à la sortie d’une belle action  collective (50è). La défense orange plie mais ne rompt pas. Après l’heure de jeu, la pression béninoise redescend et les Ivoiriens sortent dans ce second acte. Gradel sera l’homme de la fin de match. Il trouve Allagbé sur son chemin sur coup franc direct (70è) puis sur une frappe dans l’angle fermé (77è). Dans la foulée, Roger Assalé va ouvrir le score pour les Eléphants presque contre le cours du jeu. Sur un centre de Franck Kessié au second poteau, l’ailier des Young Boys de Berne ajuste le gardien béninois, 1-0 (80è). Le peuple orange n’aura pas le temps de célébrer son avance. A peine entré en jeu pour ses premières minutes avec les Ecureuils, Rodrigue Kossi place un missile victorieux, légèrement dévié, des vingt mètres sur une talonnade astucieuse de Cèbio Soukou (82è), 1-1. Cinquième passe décisive pour le milieu offensif d’Arminia Bielefeld et première réalisation du prodige du Club Africain de Tunis. Des débuts rêvés et un coaching gagnant de Dussuyer.

 

Record pour Sessègnon

 

Alors qu’on filait vers un nul, Gradel commet une faute sur Steve Mounié dans la surface de réparation. Pénalty. Sessègnon s’élance et donne la victoire au Bénin (87è).  Son 23è but international qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire des Ecureuils devant Razak Omotoyossi (22 buts). Sérieux et appliqués, les Béninois s’imposent pour la première fois devant les Eléphants depuis 1979. Après la Guinée,  Dussuyer a réussi à jouer un vilain tour à son ancienne équipe avec le Bénin.

 

Géraud Viwami (Coll)

 

Fiche technique match

 

Match amical international

Stade Michel d’Ornano (Caen)

Côte d’Ivoire-Bénin 1-2

Buts: Assalé 80è // Kossi 82è, Sessègnon 87è

 

Bénin : Allagbé – Hountondji, Verdon, Kiki, Assogba – Adéoti (Kossi 81è), d’Almeida (Mama 74è), Sessègnon – Aguèmon (Soukou 62è), Poté (Dossou 62è), Mounié.

Coach : Michel Dussuyer (France)

 

Côte d’Ivoire : Sangaré – Aurier, Traoré, Konan, Bagayoko – Maiga, Angban (Fofana 85è), Kessié – Gradel, Assalé, Togui (Boli 71è).

Coach : Ibrahim Kamara (Côte d’Ivoire)

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here