Football-Afrique:L’arbitre Pavaza et 3 autres suspendus par la Caf

0
436

Sale temps pour les arbitres du continent. Le conseil de discipline de la Confédération africaine de football (Caf) vient de frapper dans leur rang. C’est le cas du Namibien Jackson Pavaza provisoirement suspendu de toutes les activités de la Caf liées au football pour avoir violé les statuts, règlements et code de discipline de l’instance continentale. Pavaza était au sifflet du match Bénin-Algérie (victoire 1-0 des Ecureuils à Cotonou) et avait notamment accordé dix minutes de temps additionnel en seconde période. Mais il a été sans doute suspendu pour avoir accusé la Fédération rwandaise de football (Ferwafa) d’avoir tenté de le corrompre pour influencer le résultat de son match contre la Côte d’Ivoire comptant pour la 4è journée des éliminatoires de la Can 2019.




D’après la Ferwafa, il s’agit d’une incompréhension entre les différentes parties qui a occasionné ces accusations. L’instance indique avoir réglé des frais extras liés au voyage de l’ordre de 237 dollars à l’arbitre suite à sa demande. Cependant, l’employé responsable du règlement a payé une somme de 948 dollars, estimant que tous les officiels étaient impliqués. Le Rwanda réfute ces accusations et soutient qu’il s’agit d’un manque de communication. Après avoir instruit le dossier, le conseil de discipline a peut-être estimé qu’il s’agit d’une dénonciation calomnieuse. Pavaza peut toutefois faire appel de la décision.

A noter que le Zambien Janny Sikazwe auteur d’une prestation désastreuse lors du match Espérance de Tunis-Primeiro Agosto en demi-finale de Ligue des champions, l’Algérien Mehdi Charef qui a accordé deux penalties très douteux à Al Ahly contre l’Es Tunis (3-1) en finale aller de la Ligue des champions malgré le recours à la Var, et le Seychellois James Frederick Emile sont aussi suspendus par la Caf.

EAB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here