Forte démographie de la population juvénile au Bénin:Nécessité de renforcer l’éducation en santé sexuelle et reproductive

0
298

La population béninoise est majoritairement jeune avec une croissance démographique soutenue de 3,50% par an en moyenne. D’après les chiffres des derniers Recensements de l’habitat et de la population (Rhp), deux Béninois sur trois ont moins de 25 ans. Les prévisions indiquent que les effectifs des adolescents et jeunes vont s’accroître rapidement au cours des années à venir. De 5,95 millions en 2011, l’effectif des moins de 25 ans au Bénin atteindra 8,93 millions à l’horizon 2025, soit en moyenne plus de 200.000 nouveaux jeunes, chaque année. Selon Sakinatou Imorou Gambara, directrice départementale du Zou du Ministère des affaires sociales et de la microfinance, une telle croissance démographique induit une demande sociale très élevée en termes d’éducation, de droits en  matière de santé sexuelle. Elle l’a fait savoir, mardi 15 septembre 2020 au cours d’un atelier organisé par le Ministère des affaires sociales et de la microfinance à Bohicon à l’endroit des professionnels des médias. Dans cette même veine, Nadège Ahoga Codo, directrice départementale des Affaires sociales et de la microfinance de l’Atlantique, a fait observer que la question de l’activité sexuelle précoce des jeunes a pris une ampleur inquiétante ces dernières années au Bénin avec des grossesses non-désirées malgré la mise en place de plusieurs services aux adolescents. D’où l’urgence de briser la réalité socioculturelle qui fait du sexe un sujet tabou en milieu familial. En vue d’encourager le dialogue parent-enfant dans la société, Nadège Ahoga Codo a ajouté que le Ministère des affaires sociales et de la microfinance a initié en 2014 un état des lieux. « En analysant la situation, nous avions constaté qu’il était question d’un problème d’éducation. Il y avait un besoin d’éducation des jeunes afin qu’à l’âge de l’adolescence, ils soient en mesure de faire des choix éclairés, qu’ils soient capables d’adopter des comportements sexuels sains », a-t-elle affirmé. Face à ce constat, le Ministère des affaires sociales et de la microfinance a rédigé des documents pour aider les parents à privilégier le dialogue parent-enfant en vue de renforcer la compétence parentale en matière d’éducation des enfants sur le plan de la santé sexuelle reproductive.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here