Forum Afro Tech 2:Les recommandations des exposants

0
5910

Les exposants ayant pris part la deuxième édition de la ‘’Semaine du Numérique’’, se disent à moitié satisfaits de l’organisation. Ils l’ont fait savoir à travers une interview qu’ils ont accordée dans la soirée du mercredi 28 novembre 2018 à Cotonou.
Belle Minkpo, responsable de Sds Télécom et Consulting

« Aujourd’hui, on n’a pas eu assez d’affluence comme nous le souhaitons. Les stands sont restreints. Il y fait chaud. L’autre difficulté est que depuis le matin, nous sommes confrontés à des coupures intempestives d’électricité ».

Rebecca Loukonou, agent de Mtn-Bénin Business

« J’apprécie le salon. Mais je souhaiterais qu’il y ait une équipe qui oriente les participants vers les stands. Après l’étape des panels, ils retournent. Ils ne viennent pas vers nous pour prendre connaissance de nos produits. Il va falloir qu’on ait une personne qui présente les différentes structures en place telles que Go Africa, Mtn… afin que des participants aient l’information. Cela les amènera à se diriger vers nous si nécessaire. Il n’y a pas du tout d’affluence aujourd’hui ».

EbaTidjani,représentante de l’initiative FemCoders

« Avec l’initiative, Fem Coders, nous apprenons aux jeunes ce qu’est un robot, comment le rassembler, le programmer. Nous formons des élèves. On en a déjà fait à Natitingou, on est à Cotonou aujourd’hui et la prochaine édition sera à Parakou. Les meilleurs de nos formations participent à des compétitions au plan continental et même au plan mondial. Nous sommes revenus de l’une de ces compétitions au mondial. Sur 163 pays, nous avons été 7ème, et 1er au niveau africain. Nous avons été encouragés. Sur ce, la ministre de l’Economie Numérique nous a invités pour tenir un stand ici. Nous en sommes très reconnaissants. Cet événement a été pour nous une occasion, car parmi ceux que nous avons rencontrés, il y a des gens qui seront nos futurs partenaires et investisseurs. Le seul problème qu’on a eu est lié aux stands, car ils sont très restreints et mal faits. Les gouttelettes d’eau de pluie d’hier qui coulaient de ces stands ont failli endommager nos robots et certaines de nos pièces sensibles ».

Roméo Gbafonou, agent de vente directe à Ecobank-Bénin

« Nous sommes là pour offrir nos services concernant le digitail. Notre nouvelle application Ecobank Mobile, le service de Transfert Rapide. Beaucoup de participants ont pris par ici pour apprécier la qualité de nos services. Tout se passe bien. Pour le moment, nous félicitons les organisateurs et leur demandons de continuer dans la même lancée. Comme doléances, nous demandons aux organisateurs de chercher un nouvel emplacement un peu plus aéré ».

Jean-Pierre Afassinou, responsable de base des données Go Africa Online Togo-Bénin
« Tout se passe très bien. C’est la pluie qui nous a un peu dérangés hier. Après, tout est revenu à la normale. On a eu beaucoup de visiteurs. Et c’était l’occasion pour nous de leur expliquer comment notre société fait aujourd’hui la différence dans I-Marketing, I-Publicité au Bénin. Les participants ont appris qu’il y a des solutions qui sont sur le marché et qui peuvent booster leur référencement. On est satisfait, car ces visiteurs en sont aussi. Ils nous ont laissé leurs contacts. Ils ont également demandé que nous les appelions pour des rendez-vous. Cela prouve combien ils sont satisfaits. Ils sont déjà prêts à nouer des partenariats avec nous.La difficulté majeure est liée à l’espace. En dehors de ça, je souhaiterais que les tentes soient grandes et climatisées. Ils doivent également être plus décorées. Les bâches doivent être autorisées »

Propos recueillis par Benjamin N. Douté (Stag)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here