Fourniture illégale d’intrants agricoles aux cotonculteurs:Les mises en garde du gouvernement aux commerçants véreux

0
587

Le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston Dossouhoui, met en garde les commerçants qui fournissent illégalement des intrants agricoles aux cotonculteurs. En effet, certains individus vendent parallèlement  l’insecticide Sibemac 112 en lieu et place du produit Thalis 112 Ec. Ceci, en complicité avec la Société sino-béninoise des engrais et phytosanitaires (Sibep Sarl) tout en trompant la vigilance des cotonculteurs. Ce qui constitue une violation grave du cadre réglementaire de la fourniture des intrants dans la filière cotonnière et compromet dangereusement la gestion efficace des ravageurs du cotonnier.  Le ministre, dans un communiqué en date du mercredi 16 septembre 2020, rappelle que la Société de développement du coton (Sodéco) est la seule société habilitée à mettre les intrants agricoles au profit des acteurs de la filière coton au cours de la campagne, conformément au cahier de charges de l’Association interprofessionnelle du coton (Aic). Il invite en conséquence tous les acteurs de la filière coton à la vigilance et à dénoncer toute personne indélicate et complice qui s’adonnerait à cette pratique. Pour finir, Gaston Dossouhoui rappelle que seuls les produits régulièrement mis en place par la société adjudicataire sont autorisés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here