François Abiola sur la main tendue du chef de l’Etat à son prédécesseur:« Yayi Boni va accepter le pardon »

0
1439

L’ex-président de la République, Yayi Boni, acceptera la main tendue de son successeur. L’ancien ministre d’Etat, chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et Vice-premier ministre, François Abiola, en est certain. Il l’a fait savoir hier mardi 24 novembre 2020 sur l’émission « Actu matin » de la chaîne de télévision privée Canal 3 Bénin.

En effet, lors de son déplacement à Parakou dans le cadre de sa tournée nationale, Patrice Talon depuis la Cité des Kobourou a souhaité de voir des dignitaires et chefs traditionnels œuvrer pour la réconciliation avec son prédécesseur au Palais de la Marina. Selon lui, contrairement à ce que pensent certains, les deux hommes vont se voir et tout rentrera dans l’ordre. « C’est une excellente chose. Boni Yayi va peut être posé certaines conditions. Je suis sûr que d’une façon ou d’une autre, il va accepter ce pardon-là. Tout va rentrer dans l’ordre à leur niveau parce qu’il y a deux niveaux. D’abord, entre Patrice Talon et Yayi Boni et maintenant entre Patrice Talon et les gens de Tchaourou. Ce sont de grandes personnes, c’est des croyants qui sont humbles », a-t-il expliqué. L’ancien ministre d’Etat s’est également prononcé sur la tournée nationale du président Patrice Talon entamée depuis le 12 novembre 2020. Il apprécie à sa juste valeur cette tournée qui permet au numéro 1 des Béninois, de faire une reddition de comptes sur les réalisations de son quinquennat. « Je pense que c’est une bonne décision et j’écoute le chef de l’Etat partout où il passe. J’entends des messages. Je vous ai dis que je me suis mis depuis un moment dans la posture d’un académicien. Quand vous entendez certains de ses propos, c’est très bon. C’est très bon du moment où lui-même s’est mis dans la position de quelqu’un qui ne dit pas « après nous, c’est nous ». Il est dans la position qui dit, je mets ceci en place. Je pense que c’est ceci qui est bon aujourd’hui. Je pense que même si je ne suis pas là, vous allez continuer à développer ces idées-là. C’est une bonne chose », a-t-il conclu.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here