Généralisation du volet Santé du projet Arch:5 000 lecteurs électroniques commandés pour sécuriser les bénéficiaires

0
590

Au Conseil des ministres du mercredi 1er juillet 2020, le gouvernement a autorisé l’acquisition de 5.000 lecteurs électroniques pour les cartes d’assurés bénéficiaires du volet Santé du projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) afin de rendre ce matériel disponible dans tous nos centres de santé publics.

Le gouvernement a fait de l’amélioration des conditions de vie des Béninois une priorité dans son Programme d’actions. L’un des piliers de cette politique est le projet Assurance pour le renforcement du capital humain (Arch) qui comporte 4 volets dont l’Assurance maladie. Démarrée depuis plusieurs mois dans 3 zones sanitaires, la phase pilote du volet Assurance maladie est sur le point de s’achever. Réuni en Conseil des ministres hier mercredi 1er juillet 2020, le gouvernement se prépare à la généralisation du projet. Pour ce faire, il a décidé d’acquérir 5.000 lecteurs électroniques pour les cartes d’assurés bénéficiaires du volet Santé du projet Arch afin de rendre ce matériel disponible dans tous les centres de santé publics. En effet, la mise en œuvre de la phase pilote dudit projet a révélé la nécessité de procéder à l’identification des bénéficiaires par les moyens les plus appropriés afin d’éviter des fraudes et autres irrégularités préjudiciables à sa pérennité. Les cartes d’assurés distribuées étant électroniques, pour en assurer l’authentification univoque, il est indispensable de recourir à des lecteurs adaptés aux fonctionnalités prévues d’où l’autorisation accordé par le Conseil des ministres de ce mercredi d’acquérir 5.000 lecteurs électroniques. Le volet Santé du projet Arch qui assure un droit à la vie aux pauvres extrêmes et pauvres non-extrêmes recensés, regorge de plusieurs avantages. Les bénéficiaires de l’Assurance maladie quel que soit leur âge, sont entièrement couverts contre le paludisme qui est la maladie la plus courante au Bénin. Les enfants de moins de 5 ans enrôlés sont intégralement pris en charge pour les infections respiratoires et les maladies diarrhéiques. De même, toutes les femmes enceintes bénéficiaires de l’Assurance maladie du projet Arch sont prises en charge du début de la grossesse jusqu’à l’accouchement. De par cette mesure de doter les centres de santé de lecteurs électroniques et au regard des avantages de la phase pilote du volet Assurance maladie, l’opération de généralisation du projet Arch est imminente.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here