Gestion déléguée de la Société béninoise d’énergie électrique:Un comité de suivi pour éviter le dérapage 

0
1416

Quelques semaines après la prise des rênes de la Sbee par les experts de la société Manitoba Hydro International Ltd, le gouvernement a mis en place le Comité de suivi et de contrôle (Csc) du contrat de gestion de la Société béninoise d’Energie électrique (Sbee). C’était lors du Conseil des ministres, mercredi 27 novembre 2019.

Le président Patrice Talon ne perd pas le temps dans sa détermination de moderniser la Société béninoise d’énergie électrique. C’est d’ailleurs ce qui justifie la mise en place du Comité de suivi et de contrôle (Csc) du contrat de gestion de la Société béninoise d’Energie électrique (Sbee). L’institution de ce comité provient de la nécessité de s’assurer de la bonne exécution dudit contrat ainsi que du contrat plan signé entre l’Etat et la Sbee. Ce mécanisme vient démontrer une fois de plus que le Chef de l’Etat et son gouvernement sont effectivement préoccupés par l’efficacité dans le rendement de la Société et la qualité de la prestation offerte aux Béninois. Il témoigne aussi de la gouvernance axée sur l’efficacité et les résultats que prône le président de la République. Ce faisant, le gouvernement joue sa partition afin que cette composante du deuxième compact du Millenium challenge account se déroule bien. Pour rappel, au terme du processus de sélection d’un opérateur pour la mise en place du contrat de gestion à la Sbee, la société Manitoba Hydro International Ltd a été retenue. Le contrat de gestion est entré en vigueur et les experts de la société Manitoba Hydro International Ltd sont désormais aux manettes. Le processus prévoit la mise en place d’un Comité de suivi et de contrôle (Csc) du contrat de gestion de la Sbee. C’est donc à juste titre que le gouvernement, lors de sa session hebdomadaire, a aussi procédé à la nomination de ses représentants en son sein. En procédant ainsi, le gouvernement du Nouveau départ donne la preuve que la société distributrice du courant électrique est toujours dans le giron de l’Etat et n’a pas été vendue comme le pensent certains. Ainsi, chacun doit se rendre à l’évidence que le souci dominant du Président Talon est de voir ses concitoyens bénéficier amplement et de façon optimale des fruits des réformes pour rendre la Sbee réellement performante et au service de sa clientèle.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here