Gestion des plans d’eau :Les lacs Nokoué et Ahémé bientôt réhabilités

0
1350
Les lacs Nokoué et Ahémé, la lagune de Porto-Novo et leurs chenaux auront dans les tout prochains jours un nouveau visage. Le Conseil des ministres en sa séance du mercredi 15 avril 2020 a approuvé la mise en œuvre des mesures de leur assainissement et de leur réhabilitation.
Le gouvernement lance un nouveau plan d’assainissement des lacs Ahémé, Nokoué, de la lagune de Porto-Novo et de leurs chenaux. Cela, pour leur donner un nouveau visage. Pour pérenniser les acquis de l’opération d’assainissement des cours d’eau qui a eu lieu courant 2019, il est important d’assurer la surveillance permanente des plans d’eau concernés et de sanctionner les contraventions éventuelles. Pour ce faire, la libération des habitats installés et le dégagement des ordures de l’envergure (berge et eaux) du lac Nokoué et du chenal de Cotonou, la réalisation d’une étude de faisabilité sur le dragage du lac Nokoué et de la lagune de Porto-Novo et le reboisement des berges, bassins versants et autres espaces libérés s’imposent.
De même, la création, l’équipement et la formation de l’Unité spéciale de surveillance des pêches, la réhabilitation des bases obligatoires de contrôle et des plateformes de transfert sur le lac Ahémé, dans le cadre de la relance de la filière crevette et la réorganisation des pêcheries sédentaires sur le lac Nokoué et la lagune de Porto-Novo avec la détermination des réserves biologiques sont indispensables pour donner une nouvelle vie à ces lacs. Dans cette perspective, il conviendra également de procéder au reboisement des berges, bassins versants et autres espaces libérés. En effet, le gouvernement, dans le but de préserver les plans d’eau et de favoriser le développement harmonieux des espèces halieutiques, a procédé, courant 2019, à l’enlèvement de tous les engins de pêche prohibés sur les lacs Ahémé, Nokoué, les lagunes de Cotonou et de Porto-Novo de même que leurs chenaux.
Cette action, bien que douloureuse pour certains, a été saluée dans beaucoup de milieux. Il sied donc de passer à une autre phase afin de pérenniser les acquis de cette opération d’assainissement des plans d’eau. Cela, pour la viabilité des plans d’eau. Cette mesure va booster l’économie avec l’essor d’une nouvelle économie basée sur la revitalisation, l’assainissement et la réhabilitation de ces plans d’eau. Ce sont des actions à fort impact économique, social et environnemental qui vont profiter aux populations riveraines. Toutes ces actions contribuent à la protection de l’environnement afin d’asseoir les bases du développement durable, pour préserver et garantir la qualité des produits halieutiques made in Benin.
AT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here