Gestion moderne des déchets ménagers:Le Bénin au rythme des standards internationaux

0
820

Le Bénin entend moderniser sa gestion des déchets ménagers pour assainir le cadre de vie et protéger l’environnement. En effet, le Conseil des ministres du mercredi 26 août 2020 a, dans le cadre de la réalisation des activités d’opérationnalisation de la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn), marqué son accord pour la contractualisation avec les sociétés adjudicataires.

Induire l’efficacité et l’efficience dans la gestion des déchets solides ménagers au Bénin est l’une des préoccupations du gouvernement. A cet effet, un accord de contractualisation par la Société de gestion des déchets et de la salubrité du Grand Nokoué (Sgds-Gn) avec les sociétés adjudicataires a été marqué hier mercredi 26 août 2020 par le Conseil des ministres. Celle-ci consistera à la fourniture de poubelles et de tricycles, au suivi et au contrôle informatisé des prestations de salubrité. Dans la même perspective, des cabinets seront sollicités pour l’appui technique à l’opérationnalisation de la Sgds-Gn Sa, la mission de maîtrise d’œuvre complète des travaux de construction des centres de transfert, et la mise à niveau des lieux d’enfouissement sanitaires. Par ailleurs, pour mener à bien ses actions dans la gestion des déchets, le gouvernement a jugé nécessaire de procéder à l’acquisition d’engins légers de pré-collecte et d’engins lourds de collecte, à la réhabilitation et à la mise aux normes des points de regroupement, de centres de transferts et des lieux d’enfouissement. La Sgds-Gn Sa ayant démarré ses activités en décembre 2019 avec la mise en œuvre de la phase pilote de la pré-collecte et de la collecte, l’exécution de toutes les composantes du projet requiert une assistance-conseil par un bureau ayant une bonne connaissance du secteur de la gestion des déchets. Ladite société a pour objet social, la gestion des déchets ménagers dans le Grand Nokoué à travers la pré-collecte et la collecte, l’aménagement et l’exploitation des lieux d’enfouissement sanitaire des localités de Ouessè et de Takon, la salubrité dans toutes ses composantes, le suivi et le contrôle informatisé de l’ensemble des prestations à réaliser. De même, elle s’occupera de la mise en place d’un support informatique de cartographie et de gestion dynamique de toutes les données spatiales et géographiques de la filière et de la réorganisation du cadre institutionnel de la filière, de l’instauration d’un mécanisme de participation des acteurs, de l’information, de l’éducation ainsi que de la sensibilisation de la population à travers un plan d’information.

 

Le gouvernement réellement déterminé à aller au bout de sa vision

 

Cet acte montre une fois encore combien le gouvernement s’intéresse aux moyens pratiques de renforcer ces acquis et de donner plus d’ampleur dans ses différentes décisions prises. Faut-il le rappeler, ce grand chantier est le 32ème des 45 projets phares du Programme d’actions du gouvernement. En outre, le pilier 3 du Pag relatif à l’amélioration des conditions de vie des populations en son axe stratégique 6 a prévu la modernisation du système de collecte et de gestion des déchets. Démarré depuis le 18 décembre 2019, le projet de modernisation de la gestion des déchets solides ménagers dans le Grand Nokoué suit effectivement son cours. A côté des activités de salubrité (le balayage et le désensablement des voies de circulation, le désherbage des abords des voies et places publiques, la destruction des dépôts sauvages de déchets), il y a depuis quelques semaines la phase expérimentale du pan pré-collecte et collecte des déchets ménagers en attendant sa généralisation. Aussi stratège dans sa politique d’assainissement, le gouvernement a cerné tous les aspects du projet pour une meilleure satisfaction des populations et l’atteinte des objectifs longtemps attendus. On peut désormais se réjouir de voir le Bénin s’inscrire parmi les pays qui ont de telles normes de gestion des déchets. C’est le fruit de la vision et de l’engagement du président Patrice Talon et de son gouvernement qui, depuis 2016, veulent rendre plus professionnelle et plus efficace, la gestion des déchets au Bénin. Le niveau auquel la mise en œuvre du projet est parvenue requiert donc une assistance-conseil par un bureau ayant une bonne connaissance du secteur de la gestion déchets. C’est un autre volet du Pag qui se met doucement en place pour le bonheur des populations et sur la transparence qui entoure chaque phase de la mise en œuvre du projet.

 

Benjamin N. Douté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here