Gildas Agonkan à propos de la gouvernance Talon:« Le gouvernement ne favorise pas des éléphants blancs »

0
3428

Le député de l’Union progressiste Gildas Agonkan a été reçu, dimanche 8 décembre 2019, sur l’émission ‘’Zone franche’’ de la chaîne de télévision Canal 3 Bénin. L’invité a passé en revue l’actualité de ces derniers jours au plan national. A propos des budgets des différents ministères de la République actuellement en étude au Parlement, l’élu de la 23 ème circonscription électorale estime que le niveau de consommation des ressources mises à leur disposition s’est amélioré au fil des dernières années.

« La rationalisation des dépenses est désormais une réalité. La dynamique dans laquelle se met le gouvernement actuel ne favorise pas des éléphants blancs. Observez le comportement du chef de l’Etat. Il ne lance pas les travaux à n’en point finir. Lorsque le projet n’est pas mûr, il n’est pas lancé. Ce qui est important, ce sont les résultats », a-t-il déclaré. Au sujet de la révision de la loi fondamentale du Bénin, le député membre du parti Union progressiste s’est dit fier de la démarche de ses collègues qui, selon lui, ont compris l’enjeu. Gildas Agonkan a notamment déclaré que c’est une première qu’une révision de la Constitution soit opérée en Afrique ces dernières décennies sans aucune ambition de rallonger le mandat du président de la République. «J’encourage le président de la République à maintenir le cap dans la rationalisation des dépenses publiques, l’achèvement des grands chantiers en matière d’approvisionnement et assainissement dans le domaine de l’eau, de la fourniture d’électricité, et de l’amélioration du système éducatif », a-t-il conclu.

Marcus Koudjènoumè

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here