Glo-Djigbé:La zone économique spéciale prend corps

0
2759

Une dynamique urbaine et commerciale créée à Glo-Djigbé. Dans ce cadre, le Conseil des ministres du mercredi 05 février 2020 a décidé d’approuver la création de la zone économique spéciale de cet arrondissement et l’autorisation de participation de l’Etat dans la société chargée de sa gestion.

La zone économique spéciale de Glo-Djigbé sera bientôt une réalité. La décision avait été prise lors du conseil des ministres du mercredi 15 janvier 2020 de créer un pôle économique autour de l’aéroport de Glo-Djigbé, l’un des projets phares du gouvernement. Cette zone économique sera érigée sur 10.000 hectares, situés entre Abomey-Calavi, Tori-Bossito et Zè. A ce moment déjà, le gouvernement entrevoyait de faire de la zone de Glo-Djigbé un pôle urbain et économique. En effet, ces trois Communes constituent un pôle de concentration de projets d’envergure du Programme d’actions du gouvernement. Pour concrétiser ce rêve épargner les populations des désagréments,  le gouvernement a décidé de procéder à la délimitation et à la déclaration d’utilité publique dudit  domaine. Cela, pour déclencher la procédure devant aboutir à la libération des sites en question. Avec ce projet, le président  de la République remet au goût du jour l’aéroport et toutes les infrastructures administratives et routières y afférentes pour transformer le visage de la localité. La contenance de la zone économique spéciale est de 1414 hectares sur les 10.000 déclarés d’utilité publique dans la localité. La décision de ce mercredi est donc une suite logique et méthodique de l’exécution de la feuille de route du gouvernement pour le développement de cette zone car il ne s’agira pas de laisser le domaine en jachère. Cela témoigne de la célérité et du sérieux que le gouvernement met dans la gestion de ce dossier afin que le projet prenne rapidement corps et avec toutes les garanties.

 

Arise, partenaire stratégique de l’Etat

 

En vue de la mise en œuvre diligente du projet, l’Exécutif a, après les consultations engagées, identifié comme partenaire stratégique, le groupe Arise, société détenue par Olam International & Africa Finance Corporation, qui dispose d’une solide réputation en la matière. Avec le partenaire, une société NewCo dans laquelle l’Etat détiendra 35% du capital sera créée pour faciliter le démarrage des travaux. Après l’adoption des textes réglementaires créant la Zone, le Conseil a marqué son accord pour que la Société des patrimoines immobilières de l’Etat (Sopie), porte la participation de l’Etat dans le projet. Au regard des ambitions affichées et des aménagements à faire, cette zone a pour vocation de susciter l’intérêt des investisseurs, notamment dans le domaine de la transformation de produits agricoles, industriels ainsi que dans les activités connexes comme la logistique et l’entreposage. Par cet acte, l’Exécutif entend créer dans cette localité une zone économique intégrée avec comme autres composantes l’aéroport international moderne, l’hôpital de référence, le marché de gros, les logements sociaux et les infrastructures routières envisagées. Cela favorisera la création d’emplois pour les Béninois. Il y aura également un impact sur l’économie nationale et la vie des populations de la localité. Par cette approbation du gouvernement, Glo-Djigbé est définitivement debout comme le symbole du Bénin révélé et incarne l’idéal du Président Talon d’impulser une nouvelle dynamique et de faire du Bénin une référence.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here