Grève dans le secteur de l’enseignement supérieur:L’Uac toujours paralysée

0
1242




L’université d’Abomey-Calavi est toujours paralysée. Les enseignants en cessation de travail depuis le 25 janvier 2018 poursuivent leur mouvement. C’est le contact fait dans la matinée du mardi 13 février 2018 sur le campus où les activités académiques tournent au ralenti. Malgré la rencontre du Chef de l’Etat avec les centrales et confédérations syndicales, les enseignants du supérieur n’en démordent pas.

Les amphithéâtres étaient grandement ouverts donnant l’impression que les cours se déroulaient mais c’étaient plutôt des échanges entre camarades étudiants. Certains d’entre eux venus pour leur évaluation de fin de semestre ont dû rebrousser chemin. Selon Vincent Houndédako, Secrétaire général du syndicat national de l’enseignement supérieur, cette situation est due au non-reclassement des enseignants promus au Cames dont les discussions avec les autorités demeurent sans suite.




« La poursuite du mouvement ou non sera décidé demain mercredi 14 février 2018 à l’issue de l’Assemblée générale de l’intersyndicale des enseignants du supérieur », a-t-il déclaré. Il faut préciser que les étudiants sont également en grève à cause du décret portant, nouvelles modalités d’attribution des allocations universitaires.

D. K. G. (Stag)

LAISSER UN COMMENTAIRE