Handisport à Bohicon;Sensibiliser le public par le basketball en fauteuil roulant

0
790

Pour renforcer l’éducation inclusive entre les enfants handicapés et non-handicapés, Caritas Abomey et le Service des sœurs pour la promotion humaine (Ssph), ont organisé samedi 10 mars à Hecm-Bohicon, une compétition de basketball en fauteuil roulant (Handi-basketball). Cette compétition annonce pour ce mercredi le « Raffut », un plaidoyer mondial en faveur des enfants handicapés dénommés « Tirons la sonnette d’alarme ». Mettant aux prises deux équipes de personnes handicapées, joueurs professionnels dans cette discipline, elle a pour objectif de sensibiliser le public sur la situation des personnes handicapées. Pour la sœur religieuse Léonie Dochamou, Directrice exécutive du Ssph, cette compétition vise surtout à sensibiliser les enfants sur la loi portant promotion et protection des personnes handicapées pour l’épanouissement de la société. « La situation d’exclusion et de marginalisation des personnes handicapées perdure dans nos sociétés, en dépit des arsenaux juridiques ratifiés par l’Etat béninois pour favoriser l’éducation inclusive des personnes handicapées », a déclaré l’Abbé Jérôme Boko, Directeur diocésain de la Caritas Abomey. Par ailleurs, il a laissé entendre que pour corriger la situation, il faut des actions de sensibilisation du genre, qui réunissent des chefs d’établissements, les apprenants, les enseignants, les décideurs et les parents. L’Abbé Boko a aussi appelé à briser les barrières qui empêchent l’éducation inclusive, et à sensibiliser les enfants, qu’ils soient réceptifs ou réticents. La rencontre s’est soldée sur un score de 21-20 au profit de Handisport B.

 

Gaétan Nato

(Br Zou-Collines)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here